Au Sénégal

IMG_20151113_122336Assane Diagne (@assaned) a rejoint Africa Check 1er octobre 2015 en tant que Rédacteur en chef de la version du site qui couvre l’Afrique francophone. Avant d’intégrer le bureau basé à Dakar, il a été Rédacteur en chef à l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), pendant cinq ans, et au quotidien privé Le Populaire. Il est titulaire d’un Master en Journalisme de l’Université de Cardiff (Grande Bretagne) et du Diplôme supérieur de journalisme du Centre d’études des sciences et techniques de l’Information (CESTI) de Dakar. Il est également diplômé en langue anglaise.

Samba Dialimpa Badji (samba1 (1)@dialimpa), qui a rejoint Africa Check comme Rédacteur en chef adjoint pour l’Afrique francophone en juillet 2016, est un journaliste sénégalais diplômé du Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) de Dakar. Avant de rejoindre Africa Check, il a été pendant plus de 4 ans Rédacteur en Chef Adjoint du service en Français de la BBC, et Rédacteur en Chef pendant près de 4 ans de la radio privée sénégalaise Océan FM. Il a auparavant travaillé pour d’autres médias comme la radio privée sénégalaise Walfadjri, le quotidien sénégalais Le Matin et RFI.

Au Nigeria

david-ajikobi-africa-checkDavid Ajikobi (@Pantaphobious) a rejoint Africa Check en novembre 2016 comme rédacteur en chef pour le Nigeria. Auparavant, il était rédacteur/producteur pour des chaines de télévision. Il a une dizaine d’années d’expérience à travers différentes plateformes médiatiques. Il fut l’un des pionniers rédacteurs/producteurs à 99.3 Nigeria Info, 96.9 Cool FM et 95.1 Wazobia FM à Lagos. Au début de sa carrière, David fut responsable du desk économie au journal (234next.com) édité par le lauréat du Prix Pulitzer Dele Olojede. Il est titulaire d’une licence en Zoologie de l’Université de Lagos et d’un Master en Médias et Communication de l’Université Pan-atlantique à Lagos.

Au Kenya

Alphonce Shiundu (@Shiundu) a rejoint Africa Check comme rédacteur en chef pour le Kenya en janvier 2017. Diplômé de l’Ecole des sciences de l’information de l’Université Moi, il a commencé sa carrière au Nation Media Group avant de rejoindre Standard Group où il était responsable du desk Parlement. Il a formé des reporters et rédacteurs sur les nouveaux médias et sur la production en presse écrite. Alphonse est un ancien boursier de la School of Authentic Journalism (Mexique), à Washington DC et du Young African Leaders Initiative. Il croit en la reddition des comptes. Pendant son temps libre, il escalade les montagnes.

En Afrique du Sud

  • Rédacteur en chef

AnimAnim van Wyk (@animvw) a rejoint Africa Check comme Rédacteur en chef adjoint en juillet 2014 et a été nommé Rédacteur en chef le 1er juillet 2015. Elle a auparavant eu à diriger la publication d’un supplément qui a été primé et qui paraissait dans les journaux en Afrikaans : Beeld, Die Burger et Volksblad. Elle a aussi travaillé en tant que reporter, rédactrice pour des magazines et productrice de télévision. Elle prépare actuellement un master en journalisme à Stellenbosch.

  • Rédacteur en chef adjoint

leeLee Mwiti (@LMAfrican) est devenu rédacteur en chef adjoint d’Africa Check depuis le 1er septembre 2016. Avant cela, il fut rédacteur en chef adjoint au Mail and Guardian Africa, la branche panafricaine du journal sud-africain Mail & Guardian. Il fut également rédacteur principal à Africa Review, un produit du Nation Media Group, au Kenya. Il est titulaire d’un Master en Etudes internationales de l’Université de Nairobi, d’une licence en Sciences biomédicales et d’un diplôme de journalisme. Il faut en outre finaliste au Diageo Business Reporting Awards (Royaume-Uni). Lee a une grande expérience dans le traitement de l’économie géopolitique du continent.

  • Chercheur Sénior

Kate-1Kate Wilkinson (@kateomega) a rejoint Africa Check comme chercheuse en juillet 2013. Elle était précédemment Chargée des média à Equal Education, une organisation à but non lucratif qui travaille en faveur de la qualité et de l’égalité dans l’éducation. Elle est titulaire d’un diplôme en Relations Internationales de l’Université de Cape Town obtenu en 2011. Pendant qu’elle poursuivait ses études, elle a travaillé comme volontaire dans le cadre de la campagne « Right to know » (Droit de Savoir) et était employée à mi-temps par Médecins sans Frontières. Le Mail and Guardian l’a désignée dans son classement du Top 200 des jeunes Sud-Africains en 2011.

  • Chef de l’unité santé et données

VinayakVinayak Bhardwaj (@I_Am_VinayakB) a rejoint Africa Check en mars 2016. Avant cela, il a dirigé le programme Liberté d’information et d’expression de l’Open Society Foundation for South Africa (OSF-SA). Auparavant, il était le coordonnateur du plaidoyer à AmaBhungane Centre for Investigative Journalism où il était membre de l’équipe qui a remporté le Prix Taco Kuiper pour le journalisme d’investigation et une mention spéciale aux Prix du meilleur journaliste africain de l’année décernée par la CNN. Il a été également coordonnateur du manuel Life Sciences Grade 10  à Siyavula Education. Vinayak est titulaire d’une licence en biochimie, d’un Master en biochimie médicale et d’un Master en Chimie (bio-ingénierie).

  • Chercheur

indexGopolang Makou (@Mak_Makou) a intégré l’équipe d’Africa Check en août 2016 en tant que chercheur. Auparavant, elle était stagiaire à la division Recherche et Stratégie du Secrétariat de la Commission nationale du plan. Mais avant ce stage, elle a été chercheur au Youth Lab, un think-tank sur la politique de jeunesse. Goplang était boursière du the Awual Socioeconomic Research Institute’s Future Leaders Programme en 2016. Elle est titulaire d’une Maîtrise en Philosophie, d’un Diplôme supérieur en Méthodes des sciences sociales de Rhodes University et Stellenbosch University. Actuellement, elle s’est inscrite en Master en Méthodes des Sciences sociales.

Contributeurs

Julian Rademeyer, (@JulianRademeyer) notre ancien Rédacteur en chef, est un journaliste d’investigation sud-africain primé avec une expérience de près de 20 ans dans les journaux, allant de City Press au Sunday Times, en passant par le Mail and Guardian et News 24. De Janvier 2009 à janvier 2012, il était Grand Reporter, chargé des investigations, à Media 24, et dirigeait ainsi les grandes investigations pour les journaux du groupe. En 2012, il a publié son premier livre à succès, le Killing for Profit – Exposing the illegal rhino horntrade. Il a été correspondant en Afrique et ailleurs dans le monde, de la Namibie à la Somalie en passant par la Syrie et le Liban.

L’Equipe du projet

  • Directeur Exécutif

Peter - 2Peter Cunliffe-Jones (@pcunliffejones) a pratiqué le journalisme pendant plus de vingt ans. Depuis qu’il a rejoint l’Agence France Presse (AFP) à Londres en 1990, il a vécu et travaillé dans les Balkans, faisant des reportages sur la guerre bosniaque ; à Lagos en tant que Chef de Bureau du Nigeria et à Hong Kong comme rédacteur en chef pour l’Asie. Il a contribué à des journaux comme The Economist, The Independant et The Guardian et a été commentateur pour Al Jazeera, la BBC, et CNN. Il a rejoint la Fondation AFP en 2011 comme Directeur adjoint, après avoir dirigé le Service en ligne de l’AFP pendant cinq ans. Son livre My Nigeria – Five decades of independence a été qualifié de « triomphe » par Chinua Achebe.

  • Directeur adjoint

noko-pic-1Noko Makgato (@nokolosh) est le directeur adjoint d’Africa Check depuis le 1er septembre 2016. Avec plus de 18 ans d’expérience dans la presse, Noko a une bonne compréhension du secteur, en plus de son expertise dans la collecte d’information, le management des rédactions, la gestion et la distribution de contenu. A travers différents importants rôles, Noko a dirigé avec succès des équipes rédactionnelles en presse écrite et numérique. Tout récemment, il fut rédacteur en chef adjoint en charge de l’actualité à Business Day/Financial Mail. Avant d’être directeur général de l’agence numérique Big Media, Noko fut responsable des opérations quotidiennes et de l’implantation de stratégies de communication pour de nombreux clients. Il poursuit en ce moment des études pour un d’un diplôme de MBA.

  • Directeur des finances

RajanRajan Thevasagayam est devenu directeur des finances d’Africa Check en 2016. Il est comptable agréé diplômé, avec plus de 30 ans d’expérience en audit et comptabilité dans divers secteurs dont l’audit, la banque et le commerce.

Au cours des neuf dernières années, il a été directeur des finances d’une grande organisation caritative internationale. Il a travaillé au Sri Lanka et au Royaume-Uni.

  • Responsable du financement et du développement

Nancy1Nancy Chimhandamba  a intégré l’équipe d’Africa Check en janvier 2016 en tant que responsable du financement et du développement. Nancy est une professionnelle aguerrie et expérimentée en matière marketing stratégique et de communication. Elle est titulaire d’un MBA du Gordon Institute of Business Science et dispose d’une riche expérience acquise dans les ONGs, le secteur public et celui des entreprises. Elle a travaillé à Afrika Tikkun et RESSI ainsi que dans d’autres organisations non gouvernementales de développement axées sur les enfants et les jeunes. Elle a également eu des responsabilités dans les domaines du marketing et du financement, en Afrique australe et en Afrique de l’Est.

  • Responsable de la Formation, de la Recherche et de l’Information

Nechama BrodieNechama Brodie (@brodiegal) est une journaliste sud-africaine avec près de deux décennies d’expérience dans les media. Elle a dans le passé tenu des postes de responsabilité éditoriale dans des magazines et animé des débats à la radio. Elle a assuré l’édition et est co-auteur de l’histoire de The Joburg Book et Inside Joburg, qui a reçu un accueil formidable. Durant sa carrière, Nechama a échappé à la police secrète en Birmanie (après avoir interviewé le lauréat du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi); elle exploré les tunnels cachés en-dessous de Johannesburg ; et a échangé quelques coups de poing en tant que boxeuse et rédactrice sur la boxe. Nechama prépare actuellement son master en journalisme à l’Université de Wits. Son histoire de Cape Town sera publiée en 2015.

  • Community Manager

laura-kapelariLaura Kapelari (@digamenti) a intégré l’équipe d’Africa Check en septembre 2016 comme Community Manager. Auparavant, elle fut la coordinatrice du Marketing & Fundraising à SA Guide-Dogs Association for the Blind. Avant cela, Laura fut stagiaire à Médecins Sans Frontières, au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (OCHA) et à l’organisation locale à but non lucratif SANGONeT. A cela, il faut ajouter son expertise en technologie de l’information et information publique. Laura est titulaire de Masters en Relations internationales et en Littérature allemande de l’Université de Witwatersrand. Elle est titulaire d’un diplôme in Marketing numérique de l’Université du Cap.

  • Agent administratif et financier

VinoVino Peterson a rejoint Africa Check en avril 2014 en tant qu’Agent Administratif et Financier à temps partiel au bureau de Londres. Elle est chargée de tenir et de présenter des documents comptables précis et régulièrement mis à jour. Titulaire d’une Licence en comptabilité et Finances de Kingston University à Londres, et en tant que comptable partiellement agréé de l’ACCA, elle a travaillé pendant sept ans au Département Finances d’une Coopérative d’Habitat et d’une compagnie d’exploration minière.

  • Assistante de rédaction et marketing

Ntombikayise Mthiyane a rejoint Africa Check en mars 2017. Titulaire d’une licence en science de l’information de l’Université de Pretoria (UP), Ntombi s’intéresse à l’édition. Elle a de l’expérience en marketing et événementiel. Elle a travaillé comme stagiaire dans des entreprises de renom comme Jonathan Ball Publishers où elle a eu la reconnaissance de l’Association sud-africaine des éditeurs. Avant d’intégrer Africa Check, elle était chargée de l’organisation à EE Publishing.

 

 

Conseil d’administration

Anton Harber (@AntonHarber) est professeur titulaire de la Chaire Caxton en journalisme à l’Université de Wits et il est le président de l’Institut de la Liberté d’Expression de l’Afrique du Sud. Il fut un fondateur et Responsable de publication du Weekly Mail (devenu The Mail & Guardian). Il est le directeur exécutif de Kagiso Media. Il a écrit Diepsloot (Jonathan Ball, 2011), qui a remporté le prix Recht Malan. Il a co-édité les deux premières editions de The A–Z of South African Politics (Penguin, 1994/5), What is Left Unsaid: Reporting the South African HIV Epidemic (Jacana, 2010) and Troublemakers: The best of SA’s investigative journalism (Jacana, 2010).

Boris Bachorz (@borisbachorz) est journaliste depuis trente ans. Il a notamment été en poste à Bruxelles, en charge de la couverture des affaires européennes, à Londres et à Moscou où il a remporté le Prix Albert Londres 1995 avec l’ensemble de la rédaction du bureau pour la couverture de la première guerre de Tchétchénie. Directeur du bureau de l’AFP pour l’Afrique de l’Est basé à Nairobi (2009-2013), il est depuis février 2016 directeur de la région Afrique de l’AFP. il a présidé la Société des journalistes de l’AFP (2001-2006) et a été représentant du personnel journaliste au Conseil d’administration de l’AFP (2005-2008).

Eric Chinje, Directeur général d’African Media Initiative (AMI), a débuté sa carrière de journaliste dans son Cameroun natal. Après avoir quitté le journalisme, il a occupé le poste de Directeur de la Communication et des Affaires extérieures à la Banque mondiale (Région Afrique) et de la Banque Africaine de Développement. Il a dirigé le Programme Mondial pour les Media de l’Institut de la Banque Mondiale. Eric a joué un rôle important dans la création d’AMI. En plus de ses autres fonctions, il a aussi servi comme Vice-président du Comité Consultatif du Musée National de l’Art Africain de l’Institut Smithsonian, à Washington D.C

Nicola Tallett (@Nicola_Tallett) apporte au Conseil d’Administration une grande expérience dans la mobilisation de fonds acquise dans le monde des organisations à but non lucratif. Elle a commencé sa carrière au groupe World Vision en 1993. Durant le génocide rwandais, elle a développé un programme qui a donné des résultats jamais égalés dans le cadre d’un appel d’urgence. En 2000, elle a rejoint le groupe Children’s Aid Direct et de 2002 à 2010, elle a travaillé pour Action for Children, où elle a obtenu d’excellents résultats dans le financement et le marketing. Depuis 2010, elle est employée comme Directrice du Fundraising et du Marketing à MS Society UK, l’organisation humanitaire leader dans l’action en faveur des personnes vivant avec de multiples scléroses. Nicola fait partie des administrateurs du Reading Single Homeless Project depuis Décembre 2002.

Robert Holloway, le président du Conseil d’Administration, est le directeur de la Fondation AFP, l’organisation à but non-lucratif de l’Agence France Presse qui œuvre pour le développement des médias. Il a débuté sa carrière de journaliste en couvrant la révolution de 1974 au Portugal et a couvert le Moyen Orient pour plusieurs publications de 1978 à 1984. Depuis qu’il a rejoint l’AFP en 1988, il a été rédacteur en chef adjoint, correspondant à l’ONU et directeur du Service anglais. Pendant qu’il était au Nations Unies, il a coordonné le travail de l’équipe des journalistes et photographes de l’AFP à New York pour la couverture des attentats du 11 septembre. Robert a enseigné dans des écoles de journalisme en France et aux Nations Unies et à formé le personnel de l’AFP au Moyen Orient et en Afrique.

Roger Frimpong apporte au Conseil d’Administration plus de 15 ans d’expérience dans la gestion administrative et financière des organisations humanitaires. Formé au Ghana et au Royaume Uni, Roger a obtenu son diplôme en comptabilité en 1987, et est devenu membre de l’Association des Experts Comptables Agrées en 2004. Il dirige aujourd’hui le département des finances à Samaritans, une importante organisation humanitaire britannique. A ce titre il est responsable de la supervision au jour le jour de ce département, en assure la direction stratégique et veille à la conformité statutaire de toutes les questions financières. Avant de travailler dans le secteur humanitaire, il a eu une grande expérience dans la comptabilité des banques commerciales, et dans les milieux du courtage en droit et assurance comme dans les matières premières.