Nos articles par flux RSS

Les produits laitiers augmentent-ils les risques de cancer?

Les produits comme le lait, le fromage et le yaourt peuvent-ils augmenter les risques de cancer? Nous avons passé à la loupe cette déclaration alarmante.

Par Lee Mwiti

Les produits laitiers comme le lait, le yaourt et le fromage “sont mauvais pour votre santé”, indiquait un article publié dans la rubrique bien-être du site web d’un syndicat sud-africain.

L’article de Solidarity citait cinq raisons choquantes dont l’affaiblissement des os et la provocation des sautes d’humeur.

Un lecteur a demandé à Africa Check d’examiner ces propos. Pour le choix de la partie à vérifier, nous avions demandé à nos lecteurs de voter. Ils ont ainsi choisi celle selon laquelle «les produits laitiers peuvent augmenter vos risques de cancer ».

Les 3 sources citées parlent du cancer

Même s’il précise que le lien entre produits laitiers et cancer n’est pas formellement établi, l’article du Solidarity indique qu’une étude de Harvard sur 100.000 femmes de 26 à 46 ans a montré que «celles qui consomment le plus de viande et de produits laitiers sont plus exposées au risque de cancer».

Trois autres sources citées par Solidariry renvoient précisément au cancer.

L’une des sources, un article du journal américain Bustle.com spécialisé sur questions de femmes, cite la même étude de Harvard. Elle mentionne également une étude plus récente publiée par le British Journal of Cancer, dans laquelle 22.788 participants de la Suède allergiques au lactose ont été suivis. Les résultats ont révélé qu’une «faible consommation de lait et de ses dérivés est à l’origine d’une baisse des risques de cancers des poumons et des ovaires».

La deuxième source renvoyait à une étude de 2004 intitulée ‘’Le régime alimentaire a-t-il un lien avec le risque de cancer du sein ?». Publié dans la revue Breast Cancer Research, elle présente plusieurs études pour vérifier une relation entre les facteurs de risque du régime alimentaire et le cancer du sein.

Enfin, Solidarity cite un article du blog de la famille du célèbre médecin américain Marck Hyman qui soulignait qu’une grande consommation de calcium et de produits laitiers peut augmenter le risque de cancer de la prostate de «30-50%».

Lien entre produits laitiers riches en graisses et risques plus élevé de cancer du sein

«L’étude de Harvard» à laquelle Solidariry se réfère a été publiée en juillet 2003. Elle examine la relation entre un régime riche en graisses et le risque de cancer du sein chez 90.655 femmes qui n’ont pas encore atteint la ménopause.

Elle conclut que la consommation de graisse animale, surtout celle en provenance de la viande rouge et des produits laitiers riches en graisses avant la ménopause provoque un risque élevé de cancer du sein.

L’une des chercheurs ayant contribué à cette étude pendant qu’il était à l’Université de Harvard, le Professeur Eunyoung Cho, est maintenant Brown University.  Elle a confié à Africa Check que des conclusions générales ne devraient pas être tirées de cette étude.

“Mon papier a trouvé une relation avec les nourritures à base de lait riches en graisses”, a dit Mme Eunyoung qui a insisté sur le rôle du régime alimentaire et de la nutrition dans le développement des maladies chroniques. Elle a ajouté : ‘’Je ne généraliserais pas la découverte à tous les produits laitiers ou au lait ».

Les chercheurs ont rendu un manuscrit avec des données mises à jour sur le sujet, a-t-elle précisé, mais ce n’est pas encore publié.

L’étude réalisée sur 22.788 Suédois allergiques au lactose ne révèle pas que ceux qui consomment peu de produits laitiers avaient une baisse de risque de cancer des poumons, du sein ou des ovaires.

Mais cela ne veut point dire que l’inverse – une plus grande consommation de produits laitiers signifie un risque plus grand de ces cancers – est vrai. C’est ce qu’a dit à Africa Check le Docteur Jianguang Ji, spécialisé en épidémiologie médicale au Center for Primary Health Care Research de l’Université de Lund, en Suède.

«Nous ne pouvons pas tirer une telle conclusion basée uniquement sur cette étude », a dit M. Jianguang, un des chercheurs ayant fait cette étude, ajoutant qu’il faut plus de recherches sur ces relations.

Le lait est «très compliqué»

Des spécialistes en train de préparer un malade pour une séance de radiothérapie au centre traitement du cancer à Nairobi, au Kenya, en décembre 2016. Photo AFP.

Des spécialistes en train de préparer un malade pour une séance de radiothérapie au centre traitement du cancer à Nairobi, au Kenya, en décembre 2016. Photo AFP.

L’affirmation selon laquelle le lait augmente le risque de cancer du sein n’est pas prouvée, a déclaré à Africa Check Walter Willet, professeur d’épidémiologie et de nutrition à l’université de Harvard, et co-auteur de l’étude Harvard de 2003 ainsi que l’étude de la revue Breast Cancer Research.

«Le lait est très compliqué avec des avantages et des risques. La preuve sur le cancer du sein est encore mitigée», a-t-il déclaré. M. Willett a mentionné des études qui ont montré une augmentation du risque de cancer de la prostate et, dans une moindre mesure, le cancer de l’utérus.

Cependant, le Centre international de recherche pour le cancer a déclaré à Africa Check que les preuves de certaines études sur le cancer de la prostate sont assez faibles et que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour aboutir à une conclusion plus définitive.

En ce qui concerne les autres cancers, les produits laitiers et les régimes alimentaires élevés en calcium sont liés à un risque plus faible de cancer colorectal.

Sur la base des études scientifiques publiées, il n’existe aucune preuve d’un lien entre les produits laitiers et le cancer du sein, a déclaré à Africa Check Marc Gunter, responsable de la section nutrition et métabolisme de l’agence.

«S’il y a un fait à retenir, c’est que certaines données provenant d’études épidémiologiques suggèrent que la consommation de produits laitiers et de régimes riches en calcium pourrait protéger du cancer du sein », a-t-il souligné. Mais encore une fois, d’autres recherches sont nécessaires.

Conclusion : davantage de recherches sur le lien entre les produits laitiers et le cancer sont nécessaires

Le syndicat sud-africain Solidarité a publié ce qu’il a présenté comment étant les bonnes raisons pour lesquelles les gens pouvaient sauter les rayons des produits laitiers au supermarché.

L’une des raisons invoquées était que ces produits pourraient accroître le risque de cancer, en particulier le cancer du sein. Mais les chercheurs des études citées expliquent que les résultats de leurs recherches ne confortent pas cette conclusion.

Bien que d’autres études aient souligné un risque accru de cancer de la prostate, il s’avère nécessaire de faire des recherches approfondies pour tirer une conclusion définitive. D’autre part, d’autres études ont montré que la prise de produits laitiers et beaucoup de calcium réduisent le risque de cancer colorectal.

Par conséquent l’affirmation du syndicat sud-africain Solidarité est sans preuve, compte tenu de l’absence d’études la soutenant.

Traduit de l’anglais

La version originale est disponible ici.

 

© Copyright Africa Check 2017. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org".

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets évoqués sur son site. Pour nous assurer que la discussion est en conformité avec des objectifs, nous avons mis en place un réglements pour ces contributions

Les contributions doivent:

  • Etre en rapport
  • Etre rédigées en français

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre diffamatoires, obcènes, abusives, menacer veis et faites dans un langage menaçant
  • Encourager ou constituer une conduite illégale
  • Véhiculer des informations personnelles sur vous sur les autres, susceptibles de mettre quelqu'un en danger
  • Contenir un URL inadapté
  • Constituer un courrier indésirable ou non autorisé
  • Etre soumise plusieurs fois sur le même sujet et le même article

En faisant une contribution, you acceptez que, en plus de Règlement intérieur, vous êtes lié à l'ensembel des termes et conditions d'Africa Check accessible sur le site web.

*