Report: La SENELEC utilise-t-elle le bon indicateur pour mesurer la qualité de son service ?

La direction générale de la SENELEC se réjouit d'avoir réduit le nombre d'heures de coupure d'électricité au cours des dernières années. Photo AFP

Le nombre d’heures de coupure est passé de 900 en 2011 à 66 heures l’année dernière, a récemment dit le directeur général de la Société nationale d’électricité (SENELEC) du Sénégal. La réduction du nombre d’heures sans électricité est-elle l’indicateur de performance le plus approprié ?

Be the first to comment