COMMENTAIRE : Africa Check diagnostique le débat sur la santé en Afrique

Africa Check tentera de relever un nouveau défi en 2018 avec le lancement, ce mois de février, d’une nouvelle rubrique dédiée à la vérification des propos portant sur les questions de santé au Sénégal et en Afrique de l’Ouest francophone.

Les déclarations relatives aux problèmes de santé d’une manière générale ont souvent occupé une place importante notre travail depuis le lancement de nos activités en 2012, pour le site anglophone, et en novembre 2015 pour la version francophone.

Ces dernières années, nous avons ainsi démonté des affirmations relatives à de faux remèdes contre des maladies graves qui sévissent en Afrique, des statistiques erronées sur la santé des populations africaines, etc.

Nous cherchons à approfondir ce travail-là, avec le recrutement d’une rédactrice en chef chargée de la santé.

D’ailleurs, en 2015, nous avons recruté un chercheur en santé pour la rédaction anglaise et créé une section santé pour vérifier les faits sur tous les sujets, depuis le financement des systèmes de santé jusqu’aux prestations de services.

Elargir le fact-checking sur la santé

Au cours des prochains mois, il s’agira d’élargir le travail de vérification des faits sur les questions de santé dans le débat public et les médias en Afrique de l’Ouest francophone, à travers notre site francophone.

Pour cela, nous allons davantage nous intéresser aux affirmations relatives à la performance de ces systèmes de santé, leur impact sur les résultats sur les prestations de service, et toute autre mesure soulevée dans le débat public.

Dans la même veine, Africa Check examinera les déclarations concernant le financement des systèmes de santé au Sénégal et dans d’autres parties de l’Afrique de l’Ouest francophone, ainsi que les infrastructures. Nous n’allons pas nous limiter à cela. Nous consacrerons plus d’articles aux propos sur la nature et les sources de ces financements. L’objectif final étant, bien entendu, de nous assurer de l’exactitude de ces déclarations.

Les affirmations sur la prévalence et l’impact des différentes maladies sur les populations au Sénégal et dans la sous-région sont un autre axe de ce  travail journalistique. Nous tenterons également d’examiner le lien potentiel entre ces différentes questions (financement, système de santé et prévalence des maladies).

Compréhension par le grand public

En vérifiant l’exactitude des déclarations faites à propos de ces questions dans le débat public et dans les médias, nous cherchons ainsi à promouvoir leur compréhension par le grand public, les organisations de la société civile et les décideurs politiques au Sénégal et dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest francophone.

En tenant compte de la spécificité du fact-checking (nous vérifions des déclarations a posteriori), il n’est pas évident qu’il y aura régulièrement de la matière à examiner. Nous promettons ainsi plus de fiches d’info, pour combler ce vide.

Il s’agit là donc d’un vaste domaine à explorer. Pour relever de nouveau défi, nous en appelons ainsi à la collaboration des lecteurs – qui peuvent nous signaler des propos susceptibles d’être vérifiés – mais aussi des spécialistes pour aider à comprendre certains enjeux.

© Copyright Africa Check 2018. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*