Au Sénégal

  • Rédacteur en chef 

Samba Dialimpa Badji (@dialimpa) est le Rédacteur en chef du bureau pour l’Afrique francophone depuis janvier 2019. Il était précédemment le Rédacteur en chef adjoint du même bureau depuis qu’il a rejoint l’organisation en juillet 2016. Samba est un journaliste sénégalais diplômé du Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) de Dakar. Avant de rejoindre Africa Check, il a été pendant plus de 4 ans Rédacteur en Chef Adjoint du service en Français de la BBC, et Rédacteur en Chef pendant près de 4 ans de la radio privée sénégalaise Océan FM. Il a auparavant travaillé pour d’autres médias comme la radio privée sénégalaise Walfadjri, le quotidien sénégalais Le Matin et RFI.

  • Rédacteur en chef adjoint

Mame Gor Ngom (@gor_ngom), Rédacteur en chef adjoint du bureau francophone d’Africa Check depuis mars 2019, est un journaliste sénégalais diplômé du Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Avant cette collaboration, il a été tour à tour Rédacteur en chef des journaux sénégalais Le Matin et récemment La Tribune, pendant sept ans. Il a été Directeur de publication du quotidien La Cloche. Mame Gor, est par ailleurs titulaire d’un diplôme d’Etudes Universitaires générales (DEUG) en Sciences politiques de l’Université Gaston Berger de Saint Louis et diplômé en Lettres dans la même université. Il a collaboré avec plusieurs médias sénégalais.

  • Chercheur & Community manager

Valdez Onanina (@ValdezOnanina) a rejoint Africa Check le 1er juillet 2017 comme rédacteur et community manager du bureau pour l’Afrique francophone dont il était, depuis avril 2016, un contributeur permanent. Avant cette collaboration, il a été reporter à l’Agence de Presse Sénégalaise et au bureau dakarois de l’Agence de presse Alerte Info. Il a également été stagiaire au Centre d’Information des Nations Unies à Dakar. Valdez est titulaire d’un Master en Medias et Communication de l’ETICCA Dakar et du diplôme supérieur de journalisme du Centre africain de formation et de perfectionnement des journalistes de Cotonou. Il prépare actuellement un MBA en Communication politique et stratégies d’influence au Madiba Leadership Institute à Dakar.

  • Chercheuse en santé

Diomma Dramé (@DrameDiomma) a rejoint le bureau francophone d’Africa Check le 1er avril 2019, comme chercheuse en santé. Elle était, depuis avril 2017, journaliste à Ouestaf News. Elle a aussi travaillé pour le mensuel Intelligence magazine et a été chef du desk société au quotidien 24 heures. Aussi, durant cinq ans, elle fut reporter au quotidien Wal-fadrji. Diomma est titulaire d’une licence en journalisme de l’Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion.

 

  • Ass Momar Lô, assistant éditorial & contributeur

Ass Momar Lô (@assmomar) a rejoint Africa Check le 1er octobre 2018 en tant qu’assistant éditorial et contributeur. Il s’occupe des tâches administratives et contribue en même temps au site de fact-checking d’Africa Check. Il est titulaire d’un Master en langue anglaise obtenu à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar. Ass Momar a également décroché le Diplôme Supérieur de Journalisme et Communication du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI). Avant de rejoindre Africa Check il, a été stagiaire à la West Africa Democracy Radio (WADR).

 

Au Nigeria

  • Rédacteur en chef

David Ajikobi (@Pantaphobious) a rejoint Africa Check en novembre 2016 comme rédacteur en chef pour le Nigeria. Auparavant, il était rédacteur/producteur pour des chaines de télévision. Il a une dizaine d’années d’expérience à travers différentes plateformes médiatiques. Il fut l’un des pionniers rédacteurs/producteurs à 99.3 Nigeria Info, 96.9 Cool FM et 95.1 Wazobia FM à Lagos. Au début de sa carrière, David fut responsable du desk économie au journal (234next.com) édité par le lauréat du Prix Pulitzer Dele Olojede. Il est titulaire d’une licence en Zoologie de l’Université de Lagos et d’un Master en Médias et Communication de l’Université Pan-atlantique à Lagos.

  • Rédactrice en chef adjointe

Motunrayo Joel (@motunjoel2) a rejoint Africa Check en tant que rédactrice en chef adjointe / chercheuse en santé au Nigeria en février 2018. Elle a environ huit ans d’expérience en journalisme couvrant les questions de santé, d’éducation et de développement au quotidien Punch. Elle a étudié le journalisme au Midrand Graduate Institute, à Johannesburg, en Afrique du Sud. Elle a remporté le prix de l’Académie des sciences du Nigeria en 2016 et a été nommée lauréate de l’édition 2015 du prix du Centre Wole Soyinka pour le journalisme d’investigation. Elle faisait partie des 12 journalistes de huit pays d’Afrique et d’Asie du Sud sélectionnés pour le Prix 2015 de la jeune journaliste de la Fondation Thomson pour la presse étrangère et les Kurt Schork Memorial Awards.

  • Chercheur et Community manager

Allwell Okpi (@allwellokpi) a rejoint Africa Check en tant que chercheur et community manager en janvier 2017. En tant que journaliste, il capitalise huit ans d’expérience aux journaux NEXT et PUNCH. Allwell a également géré le développement de contenu pour les cabinets de conseil en communication en Afrique de l’Ouest – C & F Porter Novelli et Chain Reactions Nigeria (filiale d’Edelman). Il a contribué à développer et déployer des stratégies de marketing consommateur, de plaidoyer, de relations presse et de la communication de crise. Il est titulaire d’une licence en géologie de l’Université fédérale de technologie Minna et de certificats en rédaction de textes et en marketing numérique.

  • Assistante éditoriale et marketing 

Jennifer Ojugbelia rejoint Africa Check en janvier 2019 en tant qu’assistante éditoriale et marketing. Auparavant, elle était assistante personnelle d’un photographe nigérian de mode, assistante de direction pour Run Man Media et responsable opérationnelle de l’ONG 300 Project – qui lutte contre la traite des personnes – où elle est toujours bénévole. Durant ses études de premier cycle, elle a travaillé comme secrétaire administrative chez Golden Petals Limited et comme organisatrice d’événements pour Perfect Endings et Event Spice World. Jennifer est titulaire d’une Licence en gestion de l’éducation de l’Université de Lagos.

  • Hannah Ojo, chercheurse

Hannah Ojo est membre de Truthbuzz du Centre international des journalistes. Lauréate des prix de l’Académie des sciences du Nigeria, elle a travaillé avec Code for Africa pour produire des rapports basés sur des données relatives à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène dans les plus grandes villes du Nigéria. Hannah a bénéficié de la bourse Newscorp 2017 organisée par The Times de Londres et le Wall Street Journal. Elle a participé à la tournée de reportages sur les Centres de presse étrangère du département d’État des États-Unis sur la traite des êtres humains. Bénéficiaire de la bourse de journalisme Reham Al-Farra (RAF) des Nations Unies pour l’année 2018, elle s’est engagée à aider les journalistes à adopter des méthodes de narration convaincantes qui font du fact-checking une réalité.

Au Kenya

  • Rédacteur en chef

Alphonce Shiundu (@Shiundu) a rejoint Africa Check comme rédacteur en chef pour le Kenya en janvier 2017. Diplômé de l’Ecole des sciences de l’information de l’Université Moi, il a commencé sa carrière au Nation Media Group avant de rejoindre Standard Group où il était responsable du desk Parlement. Il a formé des reporters et rédacteurs sur les nouveaux médias et sur la production en presse écrite. Alphonse est un ancien boursier de la School of Authentic Journalism (Mexique), à Washington DC et du Young African Leaders Initiative. Il croit en la reddition des comptes. Pendant son temps libre, il escalade les montagnes.

  • Rédacteur en chef adjoint

Vincent Ng’ethe (@ vn6)a rejoint Africa Check en tant que rédacteur en chef adjoint du Kenya en décembre 2017. Il était rédacteur en chef adjoint en ligne au Nation Media Group, responsable du Blog Dot9 et également rédacteur en chef adjoint de Newsplex, du desk data journalisme du Daily Nation. En plus de la vérification des données et des faits, il a écrit des articles mettant l’accent sur l’urbanisme et l’environnement. Ng’ethe a obtenu en 2006 une licence en géographie et en sciences de l’environnement de l’Université Trent au Canada. Il possède également des certificats en édition avancée et en journalisme de données de l’École supérieure des médias et de la communication de l’Université Aga Khan.

  • Chercheur stagiaire

Dancan Nanyanga Bwire est un écrivain créatif, un blogueur passionné et un stagiaire en recherche à Africa Check depuis février 2019. Il est titulaire d’une licence en journalisme et en communication de l’Université Maasai Mara au Kenya. Dancan a déjà effectué des stages à la Kenya News Agency, au Centre des médias Consolata. Il a  écrit sur la sécurité, le divertissement et les conflits entre l’Homme et la faune. Avant de rejoindre Africa Check, il a travaillé pour The Standard Group Plc en tant que stagiaire diplômé avec des rôles de sous-éditeur sur la plate-forme numérique Standard. Il tweete via @Nairobi_Weekly et blogue sur www.nairobiweekly.com.

En Afrique du Sud

  • Rédacteur en chef par intérim

Lee Mwiti (@LMAfrican) est devenu rédacteur en chef adjoint d’Africa Check depuis le 1er septembre 2016. Avant cela, il fut rédacteur en chef adjoint au Mail and Guardian Africa, la branche panafricaine du journal sud-africain Mail & Guardian. Il fut également rédacteur principal à Africa Review, un produit du Nation Media Group, au Kenya. Il est titulaire d’un Master en Etudes internationales de l’Université de Nairobi, d’une licence en Sciences biomédicales et d’un diplôme de journalisme. Il faut en outre finaliste au Diageo Business Reporting Awards (Royaume-Uni). Lee a une grande expérience dans le traitement de l’économie géopolitique du continent.

  • Rédactrice en chef adjoint par intérim

Kate Wilkinson (@kateomega) a rejoint Africa Check comme chercheuse en juillet 2013. Elle était précédemment Chargée des média à Equal Education, une organisation à but non lucratif qui travaille en faveur de la qualité et de l’égalité dans l’éducation. Elle est titulaire d’un diplôme en Relations Internationales de l’Université de Cape Town obtenu en 2011. Pendant qu’elle poursuivait ses études, elle a travaillé comme volontaire dans le cadre de la campagne « Right to know » (Droit de Savoir) et était employée à mi-temps par Médecins sans Frontières. Le Mail and Guardian l’a désignée dans son classement du Top 200 des jeunes Sud-Africains en 2011.

  • Chercheur

Cayley Clifford est titulaire d’un licence en sciences sociales (sciences politiques, études juridiques et allemand) et d’un licence spécialisée en relations internationales de l’Université du KwaZulu Natal. Elle poursuit actuellement un master en relations internationales à l’Université de Witwatersrand. Avant de rejoindre Africa Check en tant que chercheur junior en novembre 2018, Cayley était chercheur à l’Institut sud-africain des affaires internationales. Ses intérêts incluent la gouvernance africaine, la politique étrangère et la justice pénale internationale.

 

  • Chercheur

Naphtali Khumalo est un lecteur régulier, fact-checkeur, et, à présent, chercheur stagiaire à Africa Check depuis novembre 2018. En plus de s’intéresser depuis toujours aux relations internationales et à l’économie, il est titulaire d’une licence en politique et en sociologie de l’Université de Rhodes. Il prépare actuellement un master en économie. Avant de devenir fact-checkeur, il exploitait un magasin de frites.

 

 

  • Correctrice

Mary Alexander (@MezAlexander) a rejoint Africa Check en mai 2018. Elle est chargée de rendre nos vérifications des faits claires et lisibles par tous. Elle gère également notre programme de vérification des faits sur Facebook. Mary comptabilise 29 ans d’expérience dans l’édition, dont 15 dans l’édition en ligne. En tant que rédactrice pour des organisations de recherche sociale, elle a travaillé dans la publication de journaux, de magazines, de manuels d’éducation, de livres et en ligne, dans des rôles qui se chevauchent : rédactrice, chercheuse, rédactrice en chef, rédactrice Web, designer et chef de projet. Elle a aidé à développer des sites Web pour : Corruption Watch, l’accélérateur d’emploi pour les jeunes Harambee, Vodacom Education, Sars et plus encore. Elle publie South Africa Gateway, un site qui présente des faits et des informations sur l’Afrique du Sud et sur l’Afrique à travers des articles, des données, des graphiques et des animations.

  • Chercheuse (Stagiaire) 

Taryn Willows (@ taryn_w97) est titulaire d’une licence en anglais et en études des médias de l’Université du Witwatersrand. Elle a rejoint Africa Check en avril 2019 en tant que stagiaire en recherche. Ses intérêts incluent la recherche, la vérification des faits et la lecture. En plus de cela, elle possède un grande fascination pour la musique et l’art : y compris la capacité à jouer de plusieurs instruments, ainsi que le dessin. Elle est également membre de la Golden Key Honor Society, où elle a reçu le prix du Professeur Jeff Johnston, une bourse d’études à l’étranger.

 

L’équipe du projet

  • Directeur Exécutif

Peter Cunliffe-Jones (@pcunliffejones) a pratiqué le journalisme pendant plus de vingt ans. Depuis qu’il a rejoint l’Agence France Presse (AFP) à Londres en 1990, il a vécu et travaillé dans les Balkans, faisant des reportages sur la guerre bosniaque ; à Lagos en tant que Chef de Bureau du Nigeria et à Hong Kong comme rédacteur en chef pour l’Asie. Il a contribué à des journaux comme The Economist, The Independant et The Guardian et a été commentateur pour Al Jazeera, la BBC, et CNN. Il a rejoint la Fondation AFP en 2011 comme Directeur adjoint, après avoir dirigé le Service en ligne de l’AFP pendant cinq ans. Son livre My Nigeria – Five decades of independence a été qualifié de « triomphe » par Chinua Achebe.

  • Directeur adjoint

Noko Makgato (@nokolosh) est le directeur adjoint d’Africa Check depuis le 1er septembre 2016. Avec plus de 18 ans d’expérience dans la presse, Noko a une bonne compréhension du secteur, en plus de son expertise dans la collecte d’information, le management des rédactions, la gestion et la distribution de contenu. A travers différents importants rôles, Noko a dirigé avec succès des équipes rédactionnelles en presse écrite et numérique. Tout récemment, il fut rédacteur en chef adjoint en charge de l’actualité à Business Day/Financial Mail. Avant d’être directeur général de l’agence numérique Big Media, Noko fut responsable des opérations quotidiennes et de l’implantation de stratégies de communication pour de nombreux clients. Il poursuit en ce moment des études pour un d’un diplôme de MBA.

  • Directeur des finances

Rajan Thevasagayam est devenu directeur des finances d’Africa Check en 2016. Il est comptable agréé diplômé, avec plus de 30 ans d’expérience en audit et comptabilité dans divers secteurs dont l’audit, la banque et le commerce. Au cours des neuf dernières années, il a été directeur des finances d’une grande organisation caritative internationale. Il a travaillé au Sri Lanka et au Royaume-Uni.

 

  • Directrice générale de TRI Facts 

Aniesha Bulbulia travaillait auparavant à l’Institute for the Advancement of Journalism (IAJ)  en tant que directrice du développement commercial. Elle a ensuite dirigé la cellule de communication de l’IAJ, construisant et harmonisant ce département aux besoins des journalistes et des communicateurs actuels. Son sens aigu des affaires, ses compétences organisationnelles et ses relations interpersonnelles avec les clients, les mandataires et les facilitateurs font d’elle un atout pour l’organisation. Aniesha est également une facilitatrice/formatrice et une évaluatrice agréée par MICT-Seta.

  • Cheffe de la stratégie digitale

Laura Kapelari (@laurakapelari) a intégré l’équipe d’Africa Check en septembre 2016. Auparavant, elle fut la coordinatrice du Marketing & Fundraising à SA Guide-Dogs Association for the Blind. Avant cela, Laura fut stagiaire à Médecins Sans Frontières, au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (OCHA) et à l’organisation locale à but non lucratif SANGONeT. A cela, il faut ajouter son expertise en technologie de l’information et information publique. Laura est titulaire de Masters en Relations internationales et en Littérature allemande de l’Université de Witwatersrand. Elle est titulaire d’un diplôme in Marketing numérique de l’Université du Cap.

 

  • Responsable des partenariats et de l’engagement

Nishen Naicker a rejoint Africa Check en janvier 2019. Nishen est titulaire d’une Licence en psychologie et criminologie de l’Université du KwaZulu Natal. Il a cofondé et dirigé un mouvement associatif appelé KNOWCRIME, axé sur la mobilisation de la société civile pour qu’elle agisse de manière proactive en matière de sécurité. En 2009, il a reçu un prix EThekwini Mayoral pour ses efforts. Auparavant, il était responsable de la promotion et de la communication chez Inclusive Education South Africa. Parmi les autres organisations avec lesquelles il a collaboré, figurent le Conseil national sud-africain pour les aveugles et Médecins sans frontières. Passionné par le changement social, nouer des partenariats pour assurer un accès égal aux faits est sa nouvelle mission chez Africa Check.

  • Responsable de l’impact

Nicola Theunissen a intégré l’équipe d’Africa Check en novembre 2017 comme responsable de l’impact. Avant cela, elle était spécialiste de la communication en suivi-évaluation d’une ONG basée au Ghana et qui prône de meilleures pratiques d’évaluation en Afrique. Elle a également servi à Khulisa Management Services, un cabinet de consultance en suivi-évaluation à Johannesburg. Elle est toujours consultante en suivi-évaluation. Nicola a débuté sa carrière comme journaliste couvrant les questions liées au commerce des ressources naturelles, aux infrastructures et à la planification urbaine. Titulaire d’un master en communication, elle poursuit des études en psychologie sanitaire, avec un intérêt pour la santé mentale publique.

  • Assistante de rédaction, fundraising et marketing

Khumo Motaung a rejoint Africa Check en février 2018 en tant qu’assistant éditorial et marketing. Khumo est étudiant en troisième année de droit à l’Université de l’Afrique du Sud (UNISA). Elle est titulaire d’un certificat en radio de l’Académie Wits Radio. En 2015, elle a eu une expérience à la radio, produisant et présentant du contenu pour un talk-show axé sur le droit sur UNISA Radio. Elle a également effectué un stage de programmation radiophonique avec Jacaranda FM et VOW FM en 2017, où elle a acquis dans la gestion de projets et le marketing.

Conseil d’administration

Anton Harber (@AntonHarber), président de notre conseil d’administration, est professeur auxiliaire de journalisme à l’Université de Witwatersrand, à Johannesburg, en Afrique du Sud. Il était l’un des fondateurs du Weekly Mail (aujourd’hui Mail & Guardian), rédacteur en chef de eNCA et membre du conseil d’administration du Global Investigative Journalism Network. Il a écrit Diepsloot (Jonathan Ball, 2011), qui a remporté le prix Recht Malan. Anton a co-édité les deux premières éditions de The A–Z of South African Politics (Penguin, 1994/5), What is Left Unsaid: Reporting the South African HIV Epidemic (Jacana, 2010) and Troublemakers: The best of SA’s investigative journalism (Jacana, 2010).

 

Cami Mbulawa, CA, la trésorière de notre conseil, fait partie de l’équipe de RisCura qui fournit des services d’investissement non cotés aux clients de toutes les classes d’actifs alternatives, telles que le capital-investissement, l’infrastructure et la dette privée. Elle a terminé ses articles chez KPMG et a travaillé pour diverses sociétés dans les domaines du pétrole et du gaz, des services financiers et de l’agro-finance. La passion de Cami pour les entreprises et la gouvernance d’entreprise l’a amenée à être nommée directrice non exécutive indépendante dans les domaines de la gestion d’actifs, de l’impression, du développement des entreprises, des entités publiques et de l’enseignement supérieur.

 

Dapo Olorunyomi (@DapsyOly) est l’éditeur de Premium Times, la principale plateforme d’investigation et d’informations en ligne du Nigeria, et a remporté de nombreux prix de journalisme au cours des 35 dernières années, au Nigeria, en Afrique et dans le monde entier. Ancien chef de cabinet à la Commission de lutte contre la corruption dans le domaine des affaires économiques et financières, il a fondé en 2004 le Wole Soyinka Centre for Investigative Reporting et, après le lancement de Premium Times, il a contribué à la création en février 2018 de Dubawa.org, une plateforme de vérification qui  aide à lutter contre la propagation de fausses nouvelles et de la désinformation au Nigéria. Sa carrière universitaire comprend des études à l’Université Obafemi Awolowo au Nigéria, à l’Université américaine à Washington DC et à l’Université d’Oxford au Royaume-Uni.

 

Hamadou Tidiane Sy (@tidianeouestaf) est un journaliste sénégalais chevronné et un défenseur d’un journalisme indépendant, éthique et de grande qualité. Après avoir débuté sa carrière au sein de grands médias internationaux, notamment Channel Africa, AFP et BBC, il a fondé Ouestaf News, une entreprise primée. Au cours des dix dernières années, il a consacré du temps à la formation de journalistes et a fondé en 2011 une école de journalisme, communication et médias numériques à Dakar (ejicom.com). Avec Ouestaf News, il a participé à de grands projets d’enquêtes mondiales : Swissleaks, Fatal Extractions, Panama Papers (avec ICIJ). Grâce au partenariat entre Ejicom et Africa Check, Tidiane a joué un rôle déterminant dans l’introduction et la promotion de la vérification des faits en Afrique francophone.

 

Karien Bezuidenhout (@karienbez) est une militante de l’ouverture et défenseur des entrepreneurs sociaux. En sa qualité de directrice de la fondation Shuttleworth, elle s’intéresse notamment aux stratégies d’innovation sociale à travers des interventions pratiques et des actions sociales durables. Avec son expérience de membre du conseil d’administration d’organisations de changement social et d’entreprises sociales dans le monde, elle s’efforce d’établir des liens pour accélérer le processus d’apprentissage. Karien a étudié le commerce et l’économie à l’Université de Stellenbosch et à l’Université du Cap.

 

Mandla Mchunu est le président du groupe Africore et une personnalité reconnue des milieux politique, juridique, communautaire et économique de l’Afrique du Sud. Il a enseigné dans les universités du Nord et UND; et était professeur invité à l’Université de l’Illinois à Chicago aux États-Unis. En tant que directeur du Centre d’études socio-juridiques de l’UND, il a été l’un des pionniers du programme Street Law en Afrique du Sud. En 1994, il a rejoint la Commission électorale de l’Afrique du Sud et, en 1997, il en a été le directeur général. Il a occupé plusieurs postes de direction dans les secteurs public et privé, par exemple membre du conseil d’administration de multinationales telles que Heineken et SAAB Grintek Defence (Pty) Ltd. Il a dirigé des missions de soutien à la démocratie sur le continent et a exercé les fonctions d’observateur électoral pour l’ONU, le Commonwealth, etc.

 

Paula Fray (@paulafray) est directrice générale de l’organisation de formation aux médias panafricaine Frayintermedia qu’elle a fondée en 2005. Ancienne directrice régionale d’Inter Press Service (IPS) Afrique, Fray a été rédactrice en chef du Saturday Star à Johannesburg, en Afrique du Sud. De 1999 à 2003. Elle siège aux conseils d’administration de Media Monitoring Africa et d’IRIN News, ainsi qu’au comité d’arbitrage du conseil de presse du Conseil sud-africain de la presse. En 2015, l’Afrique du Sud des médias imprimés et numériques l’a récompensée en tant que « Fellow » des médias imprimés et numériques en reconnaissance de sa contribution à l’industrie.

 

 

Pamella Makotsi Sittoni (@PamSittoni) est la rédactrice en chef de Daily Nation chez Nation Media Group au Kenya. Mme Sittoni a occupé plusieurs postes de direction, notamment ceux de rédactrice en chef de The EastAfrican (2012 – 2018) et du Standard (2005 – 2006). Elle a débuté sa carrière au sein de Nation Media Group en tant que journaliste en 1993, puis en 2003 au Standard Group en tant que rédactrice en chef adjointe. De 2006 à 2012, elle a travaillé en tant que spécialiste en communication à UNICEF Kenya. En 2017, l’Association mondiale des journaux a désigné Mme Sittoni comme lauréate du prix du leadership éditorial de Women in News pour l’Afrique subsaharienne. Elle est membre du Aspen Global Leadership Network, par le biais de la African Leadership Initiative. Elle est titulaire d’une licence et d’un diplôme de troisième cycle en communication de l’Université de Nairobi; ainsi que d’une maîtrise en communication de l’Université de Leicester.