FICHE D’INFO – Quelle est la situation de la liberté de la presse en Afrique en 2020 ?

Sur les 48 pays africains qui figurent au classement 2020 de Reporters Sans Frontières, 21 apparaissent comme des pays où la situation est soit « difficile », soit « très grave » pour la liberté de la presse. Le Sénégal est passé d'une situation « problématique » à « plutôt bonne ».

Selon Reporters Sans Frontières (RSF), « la situation de celles et ceux qui tentent de produire des informations est difficile, voire critique » et « la décennie à venir sera décisive pour l’avenir du journalisme sur le continent ».

En publiant son Rapport 2020 sur la liberté de la presse, RSF note que celle-ci reste très fragile en Afrique subsaharienne, soulignant que la chute de certains dirigeants et de certains régimes ces dernières années « comme en Angola (106e, + 3), en Éthiopie (99e, + 11), en Gambie (87e + 5), en République démocratique du Congo (150e, + 4), au Soudan (159e, + 16) ou au Zimbabwe (126e + 1) a permis de desserrer un peu l’étau sur les journalistes dans ces pays ».

RSF note, cependant, que les changements profonds, seuls à même de favoriser l’essor d’un journalisme de qualité, libre et indépendant, sont encore trop rares. Pire, certains pays comme la Tanzanie (124e, – 6) ou le Bénin (113e, – 17) connaissent des reculs très importants.

« Arrestations et détentions arbitraires de longue durée sont en recrudescence sur le continent, à l’instar des attaques, notamment en ligne, et de nouvelles lois répressives qui, au nom de la lutte contre la désinformation ou de la cybercriminalité, peuvent être utilisées pour restreindre abusivement la liberté d’information », alerte l’ONG internationale qui défend la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes..

Africa Check a dressé ce tableau des pays africains au classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF. Comme l’an dernier, la Namibie et le Cap-Vert affichent les meilleurs scores à l’échelle continentale.

Le Sénégal, qui gagne deux places à l’échelle mondiale, intègre le cercle très restreint des pays africains où la situation de la liberté est « plutôt bonne ».

Classement mondial de la liberté de la liberté de la presse 2020

Cette année encore – c’est le cas depuis 2017 – la Norvège occupe la première place de ce classement mondial constitué de 180 pays. La Corée du Nord occupe la dernière place.

Comment Reporters Sans Frontières établit ce classement ?

Questionnaire, relevé des exactions, thématiques et indicateurs, calcul des scores : consultez la méthodologie détaillée de Reporters Sans Frontières pour établir ce classement mondial de la liberté de la presse.

© Copyright Africa Check 2020. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.