Retour en Africa Check

Formation

Laissez-nous vous montrer comment séparer les faits de la fiction

Nos ateliers de vérification des faits permettent aux participants d'acquérir les connaissances théoriques et les compétences pratiques nécessaires pour mettre fin à la diffusion de fausses informations. Nous vous montrons comment séparer la réalité de la fiction - depuis la détection des fausses informations et la vérification de l'origine des images et vidéos partagées sur les médias sociaux jusqu'à la recherche de données exactes en ligne.

Nous avons formé plus de 5 000 personnes issues d'organisations médiatiques, d'associations à but non lucratif, d'organisations gouvernementales, du secteur privé et du grand public. Tous nos ateliers sont élaborés et présentés par des formateurs et des rédacteurs chevronnés d'Africa Check.

 

Quote QuoteQuote

Ateliers de fact-checking et de vérification 

Nous proposons des formations de base et des formations avancées sous forme d'ateliers ou de webinaires, qui peuvent être adaptés aux besoins spécifiques de votre organisation.

En fonction de la durée de l'atelier et des besoins des participants, les sujets suivants peuvent être abordés : 

  • Qu'est-ce que la vérification des faits et pourquoi est-elle importante ?
  • Repérer les fausses informations en ligne 
  • Outils de vérification en ligne et de géolocalisation pour établir l'origine des images et des vidéos
  • Le processus de vérification des faits
  • Appliquer le fact-checking dans vos reportages quotidiens (pour les journalistes) 
  • Trouver des données fiables auprès de sources crédibles

Nous proposons également des ateliers axés sur des sujets spécifiques, tels que la désinformation et la mésinformation en matière de santé, et la vérification des faits pendant les élections. 

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Merci de lire nos vérifications des faits!

Saviez-vous que notre travail est gratuit à lire et à partager ? Soutenez notre travail pour continuer à lire.

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique