Fatou Sarr Sow se trompe sur le taux d’alphabétisation des femmes au Sénégal

Commentaires 3

Affirmations

En 1960 on n’était que 3% des femmes alphabétisées. Aujourd’hui on est à 46-47%

Source: Fatou Sarr Sow, socio-anthropologue (Itv 8 mars 2020)

checked

Verdict

Les chiffres avancés par Fatou Sarr Sow ne correspondent pas aux données publiques les plus récentes sur le sujet.

  • « En 1960, on n’était que 3 % des femmes alphabétisées. Aujourd’hui on n’est à 46-47 % » (Fatou Sarr Sow, socio-anthropologue )
  • Le taux de 3 % de femmes alphabétisées en 1960 ne concernait que Dakar, selon les Archives nationales du Sénégal
  • Selon la statistique sénégalaise, les dernières données (2013) sur le taux d'alphabétisation au Sénégal indiquent qu'il est de 37,7% chez les femmes.
  • Selon les données de l'UNESCO datées de 2017, le taux d'alphabétisation des femmes (15 ans et plus) au Sénégal est de 39,8 %.


A l’occasion de la Journée mondiale des femmes 2020, célébrée le 8 mars, la socio-anthropologue sénégalaise Fatou Sarr Sow était l’invitée de l’émission Jury du Dimanche, diffusée sur la chaîne de télévision Itv.

Au cours de l’émission, elle a abordé l’évolution de la situation des femmes sénégalaises, notamment en matière d’alphabétisation, depuis l’indépendance du pays en 1960.

« Si nous regardons avec le long terme, il y a des avancées remarquables qui ont été réalisées dans ce pays. 1960 on n’était que 3 % des femmes alphabétisées. Si on regarde aujourd’hui on n’est pas satisfait parce qu’on a 46 – 47 % (…) », affirme-t-elle.

Africa Check a vérifié les deux affirmations.

Qu’est-ce qu’une personne alphabète ?

Dans le Recensement Général de la Population et de l’Habitat, de l’Agriculture et de l’Elevage 2013 (RGPHAE 2013) qui se réfère à la définition de l’UNESCO, il est noté qu’« une personne est alphabète si elle peut à la fois lire et écrire un énoncé simple et bref se rapportant à sa vie quotidienne en le comprenant » (UNESCO, 1958).

Mais l’alphabétisation est définie dans le Recensement comme « le fait pour une personne âgée de 6 ans et plus de savoir lire et écrire dans une langue quelconque ».

« Bien que souvent mesurée auprès des 15 ans et plus, certains organismes tels que l’UNESCO publient de plus en plus des statistiques sur l’alphabétisation auprès de la population de 10 ans, ce qui justifie le choix fait sur cette tranche d’âge pour la suite de la section », est-il précisé dans le RGPHAE 2013.

 

Affirmation

« En 1960, le Sénégal n’avait que 3% de femmes alphabétisées »

Verdict

incorrect

Africa Check a contacté Fatou Sow Sarr, pour connaître la source de l’information selon laquelle on comptait « 3% de femmes alphabétisées » au Sénégal en 1960. Elle a indiqué s’être basée sur le « Premier Plan de Développement du Sénégal ».

Nous nous sommes également rapprochés du ministère de l’Education nationale du Sénégal et de l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD). Les deux institutions nous ont fait savoir qu’elles ne disposent pas de statistiques sur l’alphabétisation pour les années 1960.

Moise Gning, documentaliste de l’ANSD, nous a recommandé de consulter le service des Archives nationales où nous avons pu consulter le Premier Plan Quadriennal de Développement du Sénégal 1961-1964, et quelques autres notes à propos du Deuxième Plan Quadriennal de Développement du Sénégal 1965-1969, en présence de Fatoumata Cissé Diarra, la directrice des Archives nationales.

Les 3 % ne concernent que Dakar

Le Rapport Général du Premier Plan de Développement 1961-1964 évoque bien la donnée 3 %. Mais cela représente le taux d’alphabétisation des femmes (de la région) de Dakar, et pas du Sénégal.

Le document indique que « l’alphabétisation des adultes ne résulte pas encore d’une action systématique et coordonnée; aussi touche-t-elle un nombre relativement peu important de personnes (5 % dans le monde rural, 25 % pour les hommes à Dakar, et 3 % pour les femmes) », peut-on encore lire.

C’est un chiffre interprété et confirmé par le journal officiel du 12 février 1962, que nous avons consulté, et qui rapporte que « le nombre d’adultes analphabètes est de l’ordre de 95 % dans le monde rural, 75 % des hommes habitant à Dakar et 97 % des femmes ». Nous n’avons pas retrouvé dans le document le taux d’alphabétisation qui couvre toute l’étendue du Sénégal.

Affirmation

« le taux d’alphabétisation des femmes se situe actuellement à 46-47 % »

Verdict

incorrect

Au sujet de cette déclaration, Fatou Sarr Sow, contactée par Africa Check, a reprécisé son propos en indiquant que ce chiffre se situe « autour de 40 % », tout en nous recommandant d’aller vérifier (auprès des sources disponibles) pour nous assurer de l’exactitude du chiffre qu’elle donne.

Au ministère de l’Education nationale, on souligne que la déclaration selon laquelle « le taux d’alphabétisation des femmes se situe actuellement autour de 40 % » est inexacte.

Demba Mendy, responsable de la Division développement des langues, à la Direction de l’alphabétisation et des langues nationales dudit ministère, soutient que le taux d’alphabétisation des femmes se situe actuellement à 37,7 %.

Il précise que le ministère a obtenu ce chiffre du RGPHAE 2013, étude produite par l’ANSD. La statistique sénégalaise a confirmé que ce sont les données les plus récentes qui traitent de l’alphabétisation au Sénégal.

37,7 % de femmes alphabètes au Sénégal : une donnée qui remonte à 2013

« Les résultats du RGPHAE révèlent que près d’un Sénégalais sur deux, âgés d’au moins dix ans (45,4%), sait lire et écrire dans une langue quelconque (53,7% chez les hommes contre 37,7% chez les femmes) », est-il souligné dans le RGPHAE 2013.

« Selon la classe d’âge, le taux d’alphabétisation est plus élevé chez les personnes les plus jeunes de 10-14 ans et 15-19 ans (respectivement 58,1 % et 64,1 %), aussi bien chez les hommes (respectivement 58,1 % et 64,8 %) que chez les femmes (respectivement 58,2 % et 57,6 %) », selon le rapport.

« Pour toutes tranches d’âges confondues et quel que soit le milieu de résidence, les hommes sont plus alphabétisés que les femmes : 65,6 % des hommes contre seulement 50,5 % des femmes en milieu urbain et 42,3 % des hommes contre 25,9 % des femmes en milieu rural ».

Enfin, « globalement au niveau national, 53,7 % des hommes sont alphabétisés contre 37,7 % des femmes », conclut le RGPHAE 2013.

Ce que disent les données l’UNESCO

Pour les statistiques sur l’alphabétisation, l’UNESCO renvoie Africa Check aux données disponibles auprès de l’Institut de Statistique de l’UNESCO.

Jan Kairies, bibliothécaire à l’Institut de Statistique de l’UNESCO, nous a fourni des informations détaillées sur l’alphabétisme au Sénégal. Elles s’étalent sur la période allant de 1975 à 2017.

Selon ces informations, le taux d’alphabétisation des femmes (15 ans et plus) pour 2017 était de 39,8 %.

Pour les 15-24 ans, le chiffre était à 63,5 %. Et pour les femmes de plus de 65 ans, le taux d’alphabétisation s’élevait à 7,29 % en 2017.

© Copyright Africa Check 2020. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Commenter cet article

Commentaires 3
  1. Par ghrissi

    Alphabétisée en français uniquement?
    quel taux pour les femmes qui lisent et écrivent en arabe?

    0
    0
    votes
    Répondre
  2. Par Tab

    Je ne comprends pas pourquoi le journaliste insiste tant sur l’erreur de Madame Sarr ?? Concentrons nous sur l’essentiel : faciliter l’accès à l’école aux filles.

    0
    0
    votes
    Répondre
  3. Par Philippe Treguer

    Je considère que cette personne ne se trompe pas si on raisonne en ordre de grandeur. Faute d’autres statistiques, il n’est pas faux d’affirmer que « 3% des femmes sénégalaises » sont alphabètes en 1960, c’est une extrapolation, basée sur un sondage ancien.
    Le vrai problème, c’est pourquoi, aujourd’hui en 2020, il n’ y a pas 100% de femmes alphabétisées. C’est cela, le vrai scandale

    0
    0
    votes
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*