La police sénégalaise est-elle 4e en Afrique en termes de performance ?

Affirmation

« Le Sénégal a la 4ème meilleure police d’Afrique »

Source: Seneweb, média (Septembre 2019)

misleading

Verdict

Explication: La police sénégalaise évoque un "indice national de la sécurité intérieure publié en 2017" : une source introuvable. Cependant, le Sénégal était bien le 4e pays africain à l'indice "mondial" de la sécurité intérieure et de la police, établi en "2016".


« Le Sénégal a la 4ème meilleure police d’Afrique », écrit le site d’informations Seneweb, dans un article daté du 12 septembre 2019.

« La police sénégalaise est classée 4eme meilleure police d’Afrique en termes de performance. Notre pays se positionne derrière le Botswana, le Rwanda et l’Algérie, informe le Bureau des relations publiques de ce corps de sécurité », précise Seneweb qui indique que « ce classement, qui concerne 30 pays, vient d’être établi par l’indice national de la sécurité intérieure, d’après la même source ».

D’autres médias comme Senenews et Vibe Radio ont publié la même information.

« Le classement date de 2017 »

« L’information date de 2017. Nous l’avons juste remise en valeur sur notre page Facebook », a réagi l’adjudant Moustapha Ba, du Bureau des relations publiques de la police nationale du Sénégal, contacté par Africa Check.

En effet, sur sa page Facebook, le Bureau des relations publiques de la police sénégalaise publiait cette information le 12 septembre 2019, précisant : « Meilleure police d’Afrique (2017) ».

 

 

« Indice national de la sécurité intérieure » ? 

Africa Check n’a pas trouvé des documents relatifs à l’« indice national de la sécurité intérieure » mentionné par la police sénégalaise dans sa publication sur Facebook.

Nous avons demandé au Bureau des relations publiques de la police nationale du Sénégal des précisions à ce sujet mais nous n’avons toujours pas obtenu de réponse. Cet article va être actualisé si la police sénégalaise réagit.

Indice mondial de la sécurité intérieure et de la police

Par ailleurs, Africa Check a consulté l’indice mondial de la sécurité intérieure et de la police

Le classement porte sur l’année 2016. Il s’agit, jusqu’ici, de sa première et seule édition. 

Il a été commandé par le Département de police de Sharjah (Emirats arabes unis) et par l’Association internationale des sciences de la police; et développé par l’Institute for Economics and Peace (IEP), un groupe de réflexion consacré au développement de paramètres permettant d’analyser la paix et de quantifier sa valeur économique. 

L’indice mondial de la sécurité intérieure et de la police ne devrait pas être perçu comme une mesure du niveau de « sécurité interne » dans les pays, est-il souligné à la page 6 du document. Mais il mesure précisément, à travers 16 indicateurs, la capacité de la police et d’autres services de sécurité à répondre aux questions de sécurité interne dans 127 pays. 

Les 16 indicateurs portent sur 4 domaines qui sont :  la capacité, les procédures, la légitimité et les résultats. Parmi les indicateurs, on trouve la perception de la sécurité publique, la corruption, entre autres.

Le Sénégal à l’indice mondial de la sécurité intérieure et de la police

Sur 127 pays figurant dans ce classement, le Sénégal arrive à la 68e place.

Seuls 29 pays africains sont présents dans ce classement et le Sénégal est le 4e à y figurer par ordre de performance, après le Botswana (47e), le Rwanda (50e) et l’Algérie (58e).

D’autres classements des polices ?

Dans un courriel en réponse à Africa Check, daté du 25 septembre 2018, l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) signalait  qu’elle « n’établit pas de classement des polices nationales de ses pays membres ».

INTERPOL compte 194 pays membres, dont le Sénégal, et est la plus grande organisation policière au monde.

Fonteh Akum, chercheur à l’Institut d’Etudes de sécurité (ISS), a indiqué à Africa Check ne pas connaître un classement « sérieux » sur la performance des polices mis à part l’indice mondial de la sécurité intérieure et de la police.

« Il y a d’autres classements sur Internet qui ne sont toutefois pas fiables », a répondu l’expert.

Conclusion : l’information est trompeuse

Plusieurs médias sénégalais ont relayé, en septembre 2019, que « le Sénégal a la 4ème meilleure police d’Afrique », citant le Bureau des relations publiques de la police nationale du Sénégal.

Une publication faite sur Facebook par cette entité de la police sénégalaise indique, en effet, que le Sénégal possède la quatrième meilleure police d’Afrique, mais précise que ce classement date de 2017 et est tiré de l’« indice national de la sécurité intérieure ».

Au cours de nos recherches, nous n’avons pas trouvé l’indice auquel se réfère le Bureau des relations publiques de la police nationale du Sénégal.

Toutefois, le Sénégal est bien le quatrième pays africain, en termes de performance, à figurer à l’indice mondial de la sécurité intérieure et de la police, établi en 2016.

Par conséquent, nous estimons trompeuse cette information relayée par certains médias.

© Copyright Africa Check 2019. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*