Le cancer tue-t-il dix Nigérians par heure?

Affirmation

"Le cancer tue dix Nigérians par heure"

Source: ThisDay

unproven

Verdict

Explication: Les données ne sont suffisamment fiables pour permettre de dire que le cancer tue Nigérians par heure.


Dans un article sur le dépistage du cancer, un journaliste du journal ThisDay a affirmé qu ‘«au moins 10 Nigérians meurent du cancer par heure».

Ayodeji Ake, journaliste en santé, a ajouté qu’au moins 80 000 cas de cancer étaient diagnostiqués chaque année dans le pays, et que peu de personnes recevaient les bons soins ou traitements.

Ake a-t-il raison sur le nombre de décès par cancer au Nigeria?

« Je tiens les statistiques d’un expert »

Le journaliste a déclaré à Africa Check qu’il avait « obtenu la statistique auprès d’un expert ».

« Je n’ai pas de lien exact avec l’endroit où la statistique a été publiée, mais vous pouvez faire une recherche sur le site Web de l’Organisation mondiale de la santé », a déclaré M. Ake.

Le Nigeria n’a pas de registre national du cancer, les personnes travaillant dans ce domaine s’appuient sur des registres du cancer basés sur la population pour révéler les tendances en matière de décès par cancer et de nouveaux cas, a déclaré le professeur Ima-Obong Ekanem à Africa Check. Elle dirige le registre du cancer de Calabar, l’un des six registres de ce genre au pays.

Elle a dit que l’Atlas mondial du cancer contient les meilleures estimations nationales. Il est établi par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’Organisation mondiale de la santé spécialisée dans le cancer. Le dernier en date est pour 2012.

Pour estimer les décès dus au cancer au Nigeria, le CIRC a combiné les informations des trois registres membres du Réseau africain de registres du cancer – à Abuja, Ibadan et Calabar. Il a ensuite utilisé un modèle basé sur les données de survie pour calculer le nombre de décès chaque année.

L’agence a estimé que 71 571 Nigérians sont morts du cancer en 2012, soit un peu plus de huit par heure.

Comment les décès par cancer sont comptabilisés

Mais les données sur les décès par cancer ne sont pas aussi fiables au Nigeria, a déclaré à Africa Check Véronique Terrasse, responsable de la communication du CIRC. M. Ekanem a déclaré que l’incertitude est en partie due au fait que le Nigeria n’applique pas les enregistrements de décès obligatoires.

L’autre raison est liée « aux faibles ou incomplètes données de suivi sur les patients atteints de cancer dans les registres du cancer après la sortie des hôpitaux ». Certains patients ne peuvent pas être retrouvés lorsque les coordonnées qu’ils ont fournies sont erronées ou périmées.

Pourtant, est-ce que plus de gens pourraient mourir du cancer maintenant, en faisant passer le nombre de décès à 10 par heure?

Beaucoup de décès par cancer sont «évitables»

Le Dr Festus Egbinoba, l’oncologue clinique en chef de l’hôpital national d’Abuja où se trouve le registre de la population d’Abuja, et M. Ekanem de Calabar ont déclaré que le nombre de cas de cancer qu’ils enregistrent augmente, c’est donc possible.

De nombreux décès par cancer au Nigeria sont évitables. Certaines personnes atteintes de cancer ne vont voir un médecin que lorsqu’il est trop tard, un facteur important alimentant les décès par cancer au Nigeria.

« Un autre facteur est le manque de bon traitement », a déclaré à Africa Check Remi Ajekigbe, professeur de radiothérapie et d’oncologie à l’hôpital universitaire de Lagos. Il a spécifiquement mentionné que le Nigeria avait trop peu de machines de radiothérapie.

Le coût était également prohibitif, car le gouvernement nigérian n’a fourni aucune assistance, a ajouté M. Ekanem.

Conclusion: les données ne sont pas assez fiables pour dire si au moins 10 Nigérians meurent du cancer par heure

Pour mettre en évidence le nombre de cas de cancer au Nigeria, un journaliste en santé a déclaré qu’au moins 10 Nigériens meurent du cancer par heure.

Les données les plus récentes suggèrent que 71 571 Nigérians sont morts d’un cancer en 2012, soit un peu plus de huit chaque heure. Cependant, les experts ont déclaré que les données sur les décès par cancer au Nigeria ne sont pas solides et que le nombre de morts pourrait être plus élevé.

En l’absence de données plus fiables, nous estimons que cette affirmation n’a pas été prouvée.

Traduit de l’anglais. Lisez la version originale.

© Copyright Africa Check 2018. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*