Le Sénégal est-il le 3e producteur mondial de zircon ?

Commentaires 2

Dans un récent discours, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, affirmait que le Sénégal est le troisième producteur mondial de zircon.  Ce rang est-il conforme à la réalité?

Dans son allocution marquant l’ouverture officielle de la session unique ordinaire 2016-2017 de l’Assemblée nationale, le 14 octobre 2016, Moustapha Niasse a cité, selon leral.net, le bulletin hebdomadaire du Parlement, notamment ses numéros du 26 et 27 avril 2016.

«Faut-il rappeler, les ressources dont recèle le sous-sol sénégalais, outre le pétrole et le gaz, qui sont à l’ordre du jour présentement, intègrent aussi les sables titanifères de Djiffer, le zircon, dont notre pays est le troisième producteur mondial (…)», indique le président de l’Assemblée nationale, dans des propos rapportés par Leral.net

Le Sénégal est-il réellement le troisième producteur mondial de zircon ?

D’où vient cette information ?

Africa Check a contacté le conseiller technique en communication du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Barry, par ailleurs membre de l’équipe de rédaction du bulletin hebdomadaire.  Celui-ci a expliqué par téléphone avoir obtenu «ces informations sur les productions de zircon et le rang du Sénégal au ministère de l’Industrie et des Mines ».

Quelle est donc la production de zircon au Sénégal ?

Le zircon est une pierre précieuse qui a diverses couleurs. Il est est utilisé dans la joaillerie et l’industrie nucléaire. Il constitue, selon les spécialistes, un produit de substitution du diamant. Il peut aussi aider à la construction d’enceintes de confinement pour les déchets nucléaires.

Au Sénégal, le ministère des Mines enregistre une seule compagnie,  en l’occurrence Grande Côte Operations (GCO) SA, exploitant le zircon  depuis bientôt trois ans, dans le Nord-Ouest du Sénégal. En 2014, cette société a produit 44 000 tonnes, renseigne le quotidien Le Soleil, dans son édition du 9 novembre 2015.

Dans le même article, Ibrahima Wade, directeur du Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent (PSE), souligne que le Sénégal a l’ambition de « devenir le troisième producteur mondial de zircon à travers le monde (…) »

La société GCO  révèle dans son troisième rapport trimestriel de 2016 qu’elle a produit « 31 634 tonnes » de zircon durant les neufs premiers mois de 2015 et « 13 614 tonnes » durant le dernier trimestre de la même année.

Le rapport annuel 2015 de GCO  qu’Africa Check a consulté renseigne que celle-ci a produit 45 200 tonnes de zircon durant cette année.

Pour les neufs premiers mois de 2016,  GCO  a aussi mentionné dans son troisième rapport trimestriel de 2016  qu’elle a extrait « 36 165 tonnes » de zircon des sables  de Djogo, dans le nord-ouest du Sénégal

La production de zircon dans le  monde ?

Composée de chercheurs et d’experts, la Société chimique de France a partagé, à travers sa plateforme digitale, le 16 avril 2016, le classement des pays producteurs de zircon en fonction des volumes produits en 2015.

  Selon statistita, un  cabinet  de conseils allemand basé à Hambourg  et spécialisé dans la réalisation et la publication de données économiques dans le monde, l’Australie reste le premier pays producteur de zircon. Elle est suivie de l’Afrique du Sud et de la Chine.

 La US Geological Survey (USGS), une institution créée en 1879 et rattachée au ministère américain de l’Intérieur,  étudie l’évolution annuelle de l’exploitation du zircon dans le monde. Elle a publié les chiffres ci-dessous sur les quantité de zircon produites à travers le monde en 2014.

Source : USGS, 2014

 Conclusion : l’affirmation est fausse

Le Sénégal n’est pas encore devenu le troisième pays producteur mondial de zircon. Les plus récentes études accessibles au public placent l’Australie, l’Afrique du Sud et la Chine et bien d’autres pays devant le Sénégal.

Le Sénégal a l’ambition de devenir le troisième producteur mondial. Mais avec 45 000 tonnes produites en 2015, il est loin derrière l’Australie (500 000), l’Afrique du Sud (380 000), la Chine (140 000), l’Indonésie (110 000), les Etats-Unis (60 000) et le Mozambique (50 000).

En conséquence, l’affirmation du président de l’Assemblée nationale est incorrecte.

Edité par Assane Diagne

© Copyright Africa Check 2016. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Commenter cet article

Commentaires 2
  1. Par Guillot de Suduiraut

    Merci pour votre rubrique VRAIS / FAUX une fois de plus on découvre que nos dirigeants trichent ou sont mal informés, ou alors, ils rêvent d’un Sénégal plus riche qu’il n’est ! ? A propos d’un autre sujet, pourriez vous nous éclairer sur la véracité d’une information qui circule depuis quelques temps sur le net et qui affirme que les pays de la zone CFA payent un impôt à la France pour la rembourser des investissements fait avant les indépendances.
    Cela serait-il comparable aux dommages de guerre payés par l’Allemagne après la première guerre mondiale ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9parations_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

    0
    0
    votes
    Répondre
  2. Par Faith

    Greate article. Keep posting such kind of information on your page.
    Im really impressed by your blog.and you write about freelance writer.
    I function as a writewr and blogger. I love composing various overview articles and essays.
    You can get my operates here: writing.I am hoping this helps someone too.

    Hey there, You haqve performed a fantastic job. I will definitely digg it and
    individually suggest to my friends. I’m sure they’ll be
    benefited from this site.I functio as an author and blogger.
    I enjoy composing different evaluation articles and essays.
    You will find my works here: https://theberkshireedge.com/book-review-tyrant-shakespeare-on-politics-has-current-implications/.I hope this can help someone too.

    0
    0
    votes
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*