Le Sénégal et la Gambie sont-ils parmi les pays les plus pauvres du monde ?

Affirmation

Le Sénégal et la Gambie sont classés parmi les pays les plus pauvres du monde

Source: The Point (Gambie)

correct

Verdict

Explication: Selon l’Indice de développement humain, le Sénégal est classé 170e sur 196 pays. La Gambie est 181e.


« La Gambie et son voisin le Sénégal sont parmi les pays les plus pauvres du monde, selon une récente étude [ publiée par la Banque mondiale ] et consultée par The Point Newspaper. L’étude est menée sur la base des données générales de la Banque mondiale et du Produit intérieur brut [PIB] par habitant », écrit le journal, dans sa version en ligne, le 29 juin 2018.

Un lecteur nous a contactés, via Whatsapp, pour nous demander de vérifier cette information.

Africa Check a contacté l’auteur de l’article, Alhagie Mbye, le correspondant du quotidien en Grande Bretagne.

« J’écris régulièrement des articles sur le Sénégal et la Gambie. Je vous enverrai les documents auxquels j’ai fait référence », a-t-il répondu au téléphone. Malgré plusieurs relances, M. Mbye n’est pas passé à l’acte.

Que dit le PIB par habitant ?

Considéré comme un indicateur qui permet de mesurer la richesse d’un pays par rapport à sa population, le Produit intérieur brut (PIB) par habitant est suivi par la Banque mondiale. Les dernières données qu’elle a publiées datent de 2017 et concernent tous les pays.

La Banque mondiale s’est basée sur des critères de l’Organisation des nations unies (ONU), dans ce domaine, lesquels considèrent « les pays qui n’ont pas un PIB par habitant de plus de 1.060 dollars comme les moins avancés du monde ».

En effet, en novembre 2017, l’Organisation des nations unies pour le commerce et le développement (UNCTAD) a classé 47 pays dans le monde comme étant « les moins avancés ».

« Ce qui leur donne droit, entre autres avantages, à une aide, à un accès préférentiel aux marchés et à une assistance technique spéciale », précise l’UNCTAD.

Africa Check a constaté que 33 des 47 pays se trouvent en Afrique.

Indice de développement humain faible

L’Indice de développement humain (IDH) est un indicateur utilisé par le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) qui permet de classer les pays selon le niveau d’éducation, la santé et le niveau de vie. Plus la note du pays se rapproche de 1, plus l’IDH du pays est élevé.

Africa Check a consulté le dernier palmarès de 196 pays disponible en ligne. La Norvège, les Iles Féroé et l’Australie sont en tête.

Le Sénégal est à la 170e place avec une note de 0,494 pendant que la Gambie se classe 181e avec une note de 0, 452.

Les pays qui n’ont pas une note égale ou supérieure à 0,497/1 sont classés « IDH faible ».

Conclusion : l’information est correcte

Un quotidien gambien a indiqué que le Sénégal et la Gambie sont parmi les pays les plus pauvres du monde.

La Banque mondiale, à travers les PIB par habitant des pays publiés en fin 2017, considère que les deux voisins font partie des pays les moins avancés au monde. En novembre 2017, l’Organisation des nations unies pour le commerce et le développement (UNCTAD) les a inscrits sur la liste des 47 pays pauvres qui ont besoin d’aide.

Selon l’Indice de développement humain, un indicateur qui a permis au PNUD de produire un palmarès de 196 pays, le Sénégal se place à la 170e et la Gambie à la 181e.

Des rangs qui les mettent dans le lot des pays les moins avancés de la planète. L’information est donc correcte.

Edité par Assane Diagne

 

© Copyright Africa Check 2018. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*