L’Ethiopie compte-t-elle le plus de millionnaires en Afrique, comme l’annonce France 2 ?

La chaine de la télévision France 2 a annoncé, dans un reportage, qu’avec 3000 millionnaires, l’Ethiopie est le pays d’Afrique qui compte le plus de millionnaires. Est-ce réellement le cas ?

«L’Ethiopie est le pays d’Afrique qui compte le plus de millionnaires (il y en a 3000). Et le chiffre ne cesse d’augmenter d’année en année », dit le journaliste de France 2, Marc de Chalvron, dans un reportage intitulé «Ethiopie, le pays des millionnaires ».

Le reportage disponible sur YouTube est largement partagé et commenté sur Facebook.

Mais y a-t-il autant de millionnaires en Ethiopie ? Est-elle le pays d’Afrique qui en compte le plus ?

Africa Check a examiné cette information.

Sur quoi France 2 s’est-elle basée ?

Nous avons contacté l’auteur du reportage, Marc de Chalvron, qui nous a orientés vers un article publié sur le site de France Info.

« Dans cet article et dans d’autres, ils parlent de 2700 millionnaires, d’après une étude d’un cabinet sud-africain en 2013, quatre ans, avant notre tournage. D’après nos interlocuteurs sur place, le chiffre a continué à augmenter très rapidement », a expliqué le journaliste dans un courriel adressé à Africa Check.

« Le chiffre de 3000 nous a été confirmé par plusieurs personnes. C’est même une fourchette basse, d’après plusieurs d’entre eux », a-t-il dit, non sans préciser que « le tournage était il y a un an ».

Marc de Chalvron a en outre mentionné le lien d’un article de France Info, qui cite comme source un rapport de l’agence New World Wealth.

Qui est millionnaire?

L'Africa Wealth Report, produit par New World Wealth, fait chaque année le classement des grosses fortunes du continent. Capture d'écran Africa Check.
L’Africa Wealth Report, produit par New World Wealth, fait chaque année le classement des grosses fortunes du continent. Capture d’écran Africa Check.

Le cabinet auquel il fait allusion est New World Wealth, une agence de recherche sur les marchés mondiaux, basée à Johannesburg. Son dernier rapport, Africa wealth report 2017, sur les grosses fortunes du continent, a été divulgué en avril 2017.

Dans ce document consulté par Africa Check, il définit le multimillionnaire comme étant celui dont les biens s’élèvent à 10 millions de dollars US ou plus et le millionnaire (High net worth individuals ou HNWI) tout individu qui a plus d’un million de dollars US.

Dans son rapport, l’agence indique qu’en 2016, il y avait environ 145.000 grosses fortunes (HNWI) sur le continent dont les richesses cumulées font environ 800 milliards de dollars. Il y avait 7.010 multimillionnaires vivant en Afrique.

Elle précise que le nombre de riches en Afrique a augmenté de 19% durant la période étudiée (2006-2016) et 2016 a été une mauvaise année pour les riches du continent.

« Leur nombre a baissé de 2% durant cette année. Le nombre de riches en Afrique devrait toutefois augmenter de 36% durant les 10 prochaines années, en atteignant environ 198.000 en 2026 », mentionne le document.

Quelle est la performance de l’Ethiopie ?

Africa Check a contacté Andrew Amoils, directeur de recherche à New World Wealth  qui a confié que son agence «met l’Ethiopie à la  10e place d’Afrique, en termes de millionnaires en dollars américains ».

Dans son rapport, New World Wealth met l’Afrique du Sud en tête de son classement des grosses fortunes du continent, qui sont au nombre de 40.000 dont 2.130 multimillionnaires en dollars. L’Egypte occupe la deuxième place avec ses 18.000 millionnaires dont 950 multimillionnaires.

Elle est suivie du Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique et première économie d’Afrique de l’Ouest, avec 12.300 dont 620 multimillionnaires. Suivent dans l’ordre le Kenya (9400), l’Angola (6.100), le Maroc (4.600), l’Algérie (4.500), Maurice (3.800), Namibie (3.300).

L’Ethiopie pointe à la 10e place du classement avec 3.100 dont 150 multimillionnaires en dollars US.

Ethiopie, « la hausse la plus rapide du continent »

Par ailleurs, ce pays a enregistré la hausse la plus rapide que tout autre pays du continent, selon New World Health qui, dans son étude de 2015, indiquait que «le nombre de millionnaires (en dollars) dans le pays a augmenté de 108 % entre 2007 et 2013 pour atteindre 2 700 personnes ».

Mais, même « en 2015,  l’Ethiopie était également 10e selon nos archives », a précisé Andrew Amoils.

Conclusion : l’Ethiopie compte plus de 3.000 millionnaires mais n’occupe pas la première place africaine

Un reportage de France 2 met l’Ethiopie à la première place du classement des pays africains avec 3.000 millionnaires.

Le rapport 2017 de l’agence sud-africaine New World Wealth confirme ce chiffre mais place l’Ethiopie au 10e rang africain du nombre de millionnaires en 2016. L’Ethiopie occupait le même rang l’année précédente, a déclaré à Africa Check, Andrew Amoils, directeur de recherche à New World Wealth. Il faut toutefois signaler que leur nombre n’a cessé de grimper ces dernières années.

La première place revient plutôt à l’Afrique du Sud avec ses 40.000 millionnaires.

En conséquence, l’information de France 2 est en partie vraie.

Edité par Samba Dialimpa Badji

© Copyright Africa Check 2017. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*