Deux affirmations de Macky Sall sur l’UCAD examinées

Affirmations

Deux affirmations sur le ratio d'encadrement à l'Université de Dakar et sur la capacité d'accueil de son campus social

Source: Macky Sall (Président du Sénégal)

checked

Verdict

L'une est fausse, il n'y a pas de preuves pour la seconde.

  • Macky Sall a déclaré que le ratio d’encadrement à l’Université de Dakar, est aujourd’hui d’un enseignant pour 40 étudiants.
  • Pour l’année 2017-2018, ce ratio est d’un enseignant pour 64 étudiants
  • Le président sénégalais a aussi déclaré que le nombre de lits installés entre 2012 et 2018 dans cette même université avait doublé la capacité d’accueil de son campus social.
  • Neuf pavillons ont été construits au sein du campus social de l’Université de Dakar depuis 2012 mais nous n’avons pu vérifier que cela a permis de doubler sa capacité d'accueil.


« Le ratio d’encadrement, qui était d’un enseignant pour 50 étudiants est aujourd’hui d’un enseignant pour 40 étudiants », a déclaré Macky Sall lors d’une visite au campus de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), le 4 octobre 2018.

« Avec les 5.800 nouveaux lits installés entre 2012 et 2018, nous venons de doubler la capacité d’accueil du campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar », a ajouté le chef de l’Etat sénégalais.

Africa Check a cherché les preuves de cette affirmation.

 

Affirmation

« Le ratio d’encadrement, qui était d’un enseignant pour 50 étudiants est aujourd’hui d’un enseignant pour 40 étudiants »

Verdict

incorrect

« En évoquant un tel sujet, le chef de l’Etat renvoie à la capacité d’accueil du campus social », a répondu le coordonnateur de la Cellule de communication de la présidence, El hadji Hamidou Kassé, contacté par Africa Check.

« Sinon pour l’encadrement, il faut voir avec [le ministre de l’Enseignement supérieur] Mary Teuw Niane ou le conseiller spécial du président de la République, Boubacar Siguine », a-t-il suggéré.

 Le Plan stratégique 2011-2016 de l’UCAD renseigne que le ratio d’encadrement était d’un enseignant pour 53 étudiants (1/53), en 2011. Année où l’UCAD comptait « 68 777 étudiants » régulièrement inscrits.

Le taux a été réitéré par le recteur, le Pr Ibrahima Thioub, dans une interview accordée au quotidien L’Observateur, en décembre 2016.

Ce ratio cache des disparités entre facultés et écoles de formation universitaires. Ces dernières ont tiré le taux d’encadrement vers le haut.

 


 

Le cabinet du recteur de l’UCAD, contacté par Africa Check, a souligné que « l’UCAD comptait 90.000 étudiants officiellement inscrits pour 1.400 enseignants, durant l’année universitaire 2017-2018. Le ratio revient à un enseignant pour 64 étudiants (1/64) ».

En conséquence, le taux d’encadrement pédagogique ne s’est pas amélioré à l’UCAD tel qu’indiqué par Macky Sall.

 

Affirmation

« Avec les 5 800 nouveaux lits installés entre 2012 et 2018, nous venons de doubler la capacité d’accueil du campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar »

Verdict

unproven

Invité de l’édition du 20 heures de la chaîne privée TFM, le directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar, Cheikh Oumar Hann, a indiqué, le 2 octobre 2018, que le nombre de lits a doublé à l’UCAD depuis 2012.

Selon M. Hann, trois immeubles abritant 1.042 lits ont été inaugurés en 2015 et six nouveaux d’une capacité de 4.000 lits en 2018. « Donc c’est beaucoup plus que les 5.000 lits que nous avions trouvés sur place », a-t-il ajouté.

Africa Check a effectué un tour au camp social. Ce qui a permis de constater que six pavillons (F, G, H, I, N et R) menaçant ruines ont été démolis en 2012, année de l’accession de Macky Sall au pouvoir.

Par contre, neuf nouveaux immeubles ont été construits dont un à l’École supérieure polytechnique et un autre à l’Ecole normale supérieure de formation professionnelle et technique. Deux autres pavillons sont en chantier. Africa Check n’a pas pu visiter les chambres de chaque pavillon qui ont un nombre de lits différent.

Il est impossible de prouver que le nombre de lits a doublé même si de nouveaux pavillons ont été construits entre 2012 et 2018. Nous actualiserons cet article si nous obtenons des preuves de cette information.

Edité par Assane Diagne

 Lire aussi : Faux, l’UCAD ne figure pas dans le classement Shanghai

 

© Copyright Africa Check 2018. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*