Non, Monsieur le ministre, Idrissa Seck n’aura pas 63 ans en 2017

L’opposant et ancien Premier ministre sénégalais Idrissa Seck aura 63 ans l’année prochaine et aurait annoncé sa retraite politique, à cet âge, selon Mame Mbaye Niang, membre de la direction du parti présidentiel. Est-ce vrai ?

Dans une interview accordée au journal Enquête, le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne,  Mame Mbaye Niang,  s’en est pris au président du parti Rewmi, Idrissa Seck, qui a décidé de ne pas voter le projet de révision constitutionnelle qui fera l’objet d’un référendum, le 20 mars 2015.

« La seule raison qui motive aujourd’hui son combat [celui d’Idrissa Seck], c’est qu’il avait dit qu’il prendrait sa retraite politique à 63 ans. Malheureusement, ses 63 ans, c’est en 2017 », a déclaré Mame Mbaye Niang au quotidien Enquête du mardi 1er mars 2016.

Quel âge aura Idrissa Seck en 2017 ? Avait-il réellement dit qu’il prendrait sa retraite politique à 63 ans ?

Pour en savoir davantage sur les fondements d’une telle déclaration, Africa Check a tenté d’entrer en contact avec Mame Mbaye Niang. Son conseiller technique en communication, Mamadou Lamine Badji, a fait savoir que le ministre l’a « déjà  dit » et « il l’assume ». Malgré sa promesse de faciliter l’échange avec l’auteur des propos, les multiples relances effectuées durant toute la journée du lundi 7 mars ont été vaines. Nous allons actualiser notre article dès qu’il réagira.

Que sait-on de l’âge d’Idrissa Seck ?

Idrissa Seck, ancien maire de Thiès, en janvier 2012, lors de son investiture à l'élection présidentielle qui s'est tenue un mois plus tard. Photo AFP
Idrissa Seck, ancien maire de Thiès, en janvier 2012, lors de son investiture à l’élection présidentielle qui s’est tenue un mois plus tard. Photo AFP

L’ex-Premier ministre Idrissa Seck est né le 9 août 1959 à Thiès. Par conséquent, il aura 58 ans en 2017 et 60 ans en 2019. Cet élément de son état civil est repris dans un ouvrage de 462 pages intitulé « Présidents et ministres de la République du Sénégal », publié en 2006 par Babacar Ndiaye et Waly Ndiaye.

Ces auteurs confirment cette date de naissance d’Idrissa Seck que l’on retrouve dans nombre de ses biographies. De plus, une dépêche publiée par l’Agence de presse sénégalaise (APS), datant du 5 février 2007, indique que le candidat à l’élection présidentielle de la même année est « né le 9 août 1959 ».

Qu’avait dit le candidat de la coalition « Idy4th Président » ?

Investi par la coalition « Idy4th Président », Idrissa Seck avait promis de faire deux mandats de cinq ans, s’il était élu en 2012. Il  avait évoqué les questions du mandat et des chefs d’Etat africains qui meurent au pouvoir, dans une interview  au groupe Walfadjiri.

Dans cet entretien publié par Walfadjiri Quotidien, le 11 novembre 2011, le maire de Thiès de l’époque disait qu’il y avait « une vie après celle de chef d’Etat ».

« Il y a une vie post-vie de chef d’Etat. Les anciens schémas de chef d’Etat qui devaient nécessairement mourir au pouvoir parce qu’ils ne s’imaginaient pas pouvoir prendre une retraite comme Houphouët-Boigny, Eyadema, Bongo, c’est fini en Afrique », soulignait l’ancien Premier ministre.

« Les nouveaux modèles, ce sont Thabo Mbeki, [Alpha Oumar] Konaré, [Abdou] Diouf, qui, après avoir été chefs d’Etat, rendent d’autres services à la communauté internationale dans d’autres positions. Moi-même, si je me projette au-delà de 2022, dans une vie de leadership au service de l’Afrique, c’est bien dans cette perspective. Il ne faudrait pas qu’on impose à Wade de rester au pouvoir. »

Conclusion : Idrissa Seck n’aura pas 63 ans ni en 2017 ni en 2019

L’objectif n’est pas de faire l’avocat de l’ancien Premier mais juste de nous assurer de la véracité des propos de Mame Mbaye Niang.

Dans l’interview accordée à Walfadjri et à laquelle M. Niang fait allusion, M. Seck avait dit que s’il se projettait au-delà de 2022, ce serait « dans une vie de leadership au service de l’Afrique ».

En outre, il imaginait sa retraite politique après avoir exercé deux mandats successifs à partir de 2012. Contrairement aux affirmations du ministre, il aura 58 ans en 2017 et 60 ans en 2019. Il n’y a pas non plus de preuve de l’intention qui lui est prêtée de se retirer de la politique à l’âge de 63 ans.

Relu par Assane Diagne

© Copyright Africa Check 2016. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*