Non, personne ne peut s’injecter de la mélanine pour devenir noir

Affirmation

Il se fait injecter de la mélanine pour devenir noir

Source: buzzsenegal.com (24 décembre 2019)

incorrect

Verdict

Explication: Les spécialistes consultés par Africa Check affirment que la mélanine n'est pas une substance injectable.

  • Selon le site buzzsenegal.com un homme blanc s'est injecté de la mélanine pour devenir noir.
  • Le site raconte également l'histoire d'une femme blanche qui a eu recours au même procédé pour avoir la peau noir.
  • Des spécialistes interrogés par Africa Check déclarent que la mélanine n'est pas une substance que l'on peut s'injecter.
  • Les mêmes spécialistes font toutefois savoir qu'il existe une hormone de synthèse que l'on peut s'injecter et qui favorise la pigmentation de la peau par la production de mélanine.


« Il se fait injecter de la mélanine pour devenir noir ». C’est le titre d’un article publié le 24 décembre 2019 par le site buzzsenegal.com.

Le texte s’appuie sur une vidéo postée sur Twitter le 13 décembre 2019 et dans laquelle on voit un homme blanc, le teint hâlé, expliquer qu’il prend des injections pour avoir cette couleur de peau, et qu’il était pressé de devenir tout noir.

Toutefois dans la vidéo, l’homme ne donne pas de précisions sur la nature des injections qu’il prend.

Qu’est-ce que la mélanine ?

Le Professeur Pierre Vabres du Centre de référence des maladies rares de la peau et des muqueuses d’origine génétique à Dijon en France, définit la mélanine comme étant une substance fabriquée par les mélanocytes, cellules de l’épiderme, à partir d’un acide aminé appelé la tyrosine. Il y a deux types de mélanine : la phéomélanine et l’eumélanine.

Le site biologiedelapeau.fr qui regroupe des chercheurs, précise que la phéomélanine est un pigment de couleur jaune-rouge et l’eumélanine est un pigment de couleur brun-noir.

Le rôle de la mélanine est, entre autres, de protéger la peau contre les rayonnements ultraviolets du soleil, explique le Docteur Hadi  Hakim, dermatologue-vénéréologue à Dakar.

L’histoire de Martina Big

L’article de buzzsenegal.com met en exergue l’histoire de Martina Big pour expliquer le passage d’une peau blanche à une peau noire.

Il s’agit d’une « ancienne hôtesse de l’air de 31 ans » qui « avait révélé qu’elle n’avait pas réussi à changer la couleur de sa peau avec des bains de soleil. Elle a donc décidé de suivre un traitement médical en janvier 2017 qui lui a permis d’obtenir le teint ébène qu’elle voulait ».

L’histoire avait déjà été racontée par d’autres médias, comme le site du magazine people Closer. Le site belge RTL.be a également écrit sur le sujet le 22 janvier 2019, en se basant essentiellement sur une interview de la concernée dans une émission de la télévision britannique Itv. Et dans ladite interview, la dame indique que le produit dont elle s’injecte pour devenir noire, s’appelle mélatonine.

On ne peut pas s’injecter de la mélanine

Les spécialistes contactés par Africa Check sont unanimes : il n’est pas possible de s’injecter de la mélanine. « Ce n’est pas une substance que l’on trouve dans le sang à l’état normal », explique le Professeur Pierre Vabres.

Son confrère, Dr Hadi Hakim, dermatologue-vénéréologue à Dakar, réfute également toute possibilité d’injection de mélanine.

Une hormone appelée MSH

Dr Hakim a expliqué à Africa Check que Martina Big « s’est injectée une hormone (MSH) favorisant la production de mélanine  ».

Cette hormone MSH, Melanocyte Stimulating Hormone, est aussi appelée mélanocortine. Elle induit la pigmentation par la production de mélanine, précise le Professeur Pierre Vabres.

Il existe un analogue synthétique de la MSH appelé l’afamélanotide. Et c’est probablement, selon Pr Vabres, la substance utilisée par Martina Big.

Mais l’afamélanotide est, à l’origine, un médicament développé pour le traitement d’une maladie génétique entraînant une sensibilité aux UV (rayons ultra violet), précise le spécialiste.

Pr Vabres explique par ailleurs que l’hormone MSH se retrouve dans une substance mise au point aux Etats-Unis dans les années 2000 et baptisée Melanotan. (Note : plus de détails sur les vertus thérapeutiques de la Melanotan dans cet article du Centre du cancer de l’Université de l’Arizona).

Dans un article publié en avril 2019, le site du magazine Glamour (spécialisé dans la mode) parlait également de Melatonan qui est « une hormone synthétique qui est injectée via une aiguille sous la peau pour stimuler les cellules pigmentaires de votre corps à produire plus de mélanine, ce qui vous donne un bronzage ». Même si le titre de l’article parle « d’injections de mélanine », on comprend à la lecture du texte qu’il s’agit plutôt d’une hormone.

Quelles conséquences médicales à l’injection de Melanotan ?

Les injections de Melanotan pour produire plus de mélanine ne sont pas sans risque pour la santé. Dr Hadi Hakim affirme que cela « peut entraîner une maladie que l’on appelle le diabète insipide ».

Il n’exclut pas « un risque théorique de cancer et de modification du système immunitaire ». Des craintes partagées par le Dr Corinne Tutin sur le site Doctissimo.fr.

Conclusion: il est impossible de s’injecter de la mélanine pour devenir noir

Dans un article publié en décembre 2019, le site buzzsenegal affirment que deux personnes blanches (un homme et une femme) se sont injectées de la mélanine pour avoir la peau noire.

Le Professeur Pierre Vabres, du Centre de référence des maladies rares de la peau et des muqueuses d’origine génétique de Dijon en France, et le Docteur Hadi Hakim, dermatologue-vénéréologue à Dakar, expliquent que cela est impossible puisque la mélanine est une substance que l’on ne peut s’injecter.

Les deux spécialistes font toutefois savoir qu’il existe une hormone synthétique qui favorise la production de mélanine et qui est utilisée pour soigner certaines maladie de la peau. Mais son usage en dehors de ce cadre présente des risques pour la santé.

© Copyright Africa Check 2020. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*