Présidentielle sénégalaise : de fausses informations sur un site promouvant les actions de Macky Sall

Affirmations

Trois affirmations sur l'éducation et l'économie examinées

Source: mercimacky.com

checked

Verdict

Toutes les affirmations examinées dans cet article ne sont pas conformes aux faits.


Le contenu du site internet n’engage pas le candidat Macky Sall

Africa Check a contacté, Ousmane Thiongane membre du pôle de communication du candidat Macky Sall. Il nous a fait savoir que « ce sont peut-être des militants qui lancent leurs initiatives, des amis du président, des responsables. Mais ça ne nous engage pas, ça n’engage pas le président ».

Créé en mai 2018, le site Internet mercimacky.com promeut les actions et les réalisations du président sénégalais Macky Sall qui brigue un second mandat le 24 février 2019.

Logement, éducation, santé, nutrition, transport, économie : le site met en avant des réalisations attribuées à Macky Sall.

Nous avons examiné quelques-unes d’entre elles, notamment sur l’économie et l’éducation.

 

Affirmation

« Depuis 2016, le Sénégal a gagné 26 places dans le classement international Doing Business »

Verdict

incorrect

Le classement Doing Business « est une publication du Groupe de la Banque mondiale mesurant les régulations favorables et défavorables à l’activité commerciale », explique la Banque mondiale.

Le document « présente des indicateurs quantitatifs sur la réglementation des affaires ainsi que sur la protection des droits de propriété de 190 économies ».

La publication du rapport intervient généralement en octobre de chaque année et porte officiellement la mention de l’année qui suit.

mercimacky.com indique que le Sénégal a gagné 26 places dans ce classement depuis 2016.

Voici les différents rangs occupés par le Sénégal depuis 2016 :

 

Le Sénégal n’a pas gagné 26 places mais 12 places au classement Doing Business depuis 2016. Notons qu’en 2016 l’étude portait sur 189 pays et qu’entre 2018 et 2019, le Sénégal a perdu une place.

 

Affirmation

« 24 % du budget de l’Etat est dédié à l’éducation »

Verdict

incorrect

En 2019, le budget du Sénégal a été arrêté à 4 071,8 milliards francs CFA, est-il indiqué dans le projet de loi de finances.

Voici la part réservée aux trois ministères en charge de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle :

En 2019, la somme des ressources allouées aux ministères en charge de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle est de l’ordre de 724 696 649 121 francs CFA soit environ 18 % du budget du Sénégal.

 

Affirmation

« A partir de 2012, le budget dédié à l’éducation et à la formation a augmenté de 94 milliards par an »

Verdict

incorrect

De 2011 à 2019, la somme des budgets réservés aux ministères en charge de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle a progressé de 292 487 952 661 francs CFA. Mais on n’observe pas une augmentation de 94 milliards de francs CFA année par année.

Même en divisant ces 292 487 952 661 francs CFA par huit – nous avons compté le nombre d’années de 2012 à 2019 – on obtient une moyenne de 36 560 994 082 francs CFA. Bien loin donc des 94 milliards de francs CFA indiqués par mercimacky.com.

© Copyright Africa Check 2019. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*