Des morts en Inde à cause de piqûres d’insectes ? Non, il s’agit d’un montage

Une vidéo diffusée sur la messagerie WhatsApp contient des images censées montrer des personnes victimes d’insectes piqueurs qui auraient fait plusieurs morts en Inde.

Il est indiqué que ces insectes, dont une seule morsure est mortelle, sont « des soldats de Dieu en mission ».

La première image qui apparaît sur la vidéo est celle d’un insecte présenté comme « similaire à une abeille, mais qui est différent de l’abeille ».

Une recherche d’image inversée nous montre qu’il s’agit d’une guêpe, comme le précise la description de l’image : « guêpe sur une main humaine. La piqûre d’une guêpe dans la peau (…) ».

L’analyse des images nous a permis de découvrir qu’il s’agit en réalité d’un montage de cinq séquences extraites de plusieurs vidéos différentes, toutes sorties de leur contexte.

Nous analysons chacune des cinq séquences de la vidéo et vous indiquons leur provenance.

Séquence 1 : une scène filmée à New York aux Etats-Unis

Capture d’écran de la première séquence de la vidéo. Cette scène a été filmée à New York aux Etats-Unis.

La première séquence de la vidéo n’a pas été prise en Inde, mais à New York aux Etats-Unis, précisément devant une boutique de la chaîne C-Town Supermarkets, dans le quartier du Bronx. Une recherche avec Google Street View nous donne l’emplacement exacte de la boutique.

Africa Check a joint au téléphone la boutique C-Town en question. La personne à qui nous avons parlé nous a confirmé que l’événement s’est produit devant le supermarché il y a de cela à peu près un mois, sans vouloir nous donner davantage d’explications.

Dans cet article, l’agence Associated Press (AP), relatant les faits, a interrogé un apiculteur qui a fait savoir que les abeilles se déplaçaient probablement pour chercher une nouvelle ruche.

Un témoin cité par l’agence AP a déclaré que la scène s’est déroulée le 5 mai 2020.

Séquence 2, 4 et 5 : une fuite de gaz en Inde

Une capture d’écran d’un autre extrait de la vidéo. Bien qu’étant filmée en Inde, cette image ne montre pas des personnes victimes d’une piqûre mortelle d’un insecte mais elles ont inhalé un gaz toxique.

La deuxième séquence est assez brève. Elle dure quelques secondes et montre principalement des femmes couchées à même le trottoir, visiblement inconscientes. Une autre, qui était debout à côté, tombe subitement.

A travers une recherche d’image inversée, nous avons découvert que les images ont été filmées en Inde, dans la ville de Visakhapatnam, également appelée Vizag, dans l’Etat d’Andhra Pradesh.

Contrairement à ce qui est indiqué dans la vidéo partagée sur WhatsApp, les personnes couchées sur le trottoir n’ont pas été piquées par des abeilles, mais sont victimes d’une fuite de gaz qui a fait 12 morts, selon les médias locaux.

Les séquences 4 et 5 sont liées au même incident. On peut d’ailleurs voir les mêmes images dans ce reportage de la  France TV New Delhi publiée sur Facebook.

Plusieurs médias dont The Times of India, La Presse (Canada) ou encore Le Point (France) ont rapporté l’incident, précisant que la fuite s’est produite le 7 mai 2020 dans une usine de l’entreprise LG Polymers, une filiale du groupe sud-coréen LG Chemicals.

Séquence 3 : vidéo filmée au Nicaragua

Une autre capture d’écran de la même vidéo. Il s’agit cette fois d’une attaque d’abeilles mais les images ont été filmées au Nicaragua et non en Inde.

Cette séquence de la vidéo montre des personnes courant dans tous les sens, fuyant des insectes qui les piquent.

La recherche d’image inversée n’a pas donné de résultats probants.

Néanmoins, AFP Factuel, la cellule de vérification des faits de l’AFP souligne que la vidéo a été filmée dans la ville de Managua au Nicaragua, à côté d’un centre commercial. Grâce à des outils de géolocalisation, ils ont pu déterminé que c’est bien à cet endroit que la scène s’est déroulée.

L’incident s’est produit le 4 avril 2020, selon AFP Factuel qui a contacté le département des pompiers Central Z-1 de Managua qui a confirmé les faits.

Le service a d’ailleurs publié sur sa page Facebook des photos de son intervention au centre commercial Metrocentro.

– Azil Momar Lô

© Copyright Africa Check 2020. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.