Présidentielle sénégalaise : un candidat déclaré fait passer une publicité pour un article

« Relisez l’article de Jeune Afrique sur le parcours du Président Wahab. Un entrepreneur qui a su réussir en Afrique ». C’est le post publié par les comptes Wahab President sur Facebook et @abdouwahab sur Twitter qui annoncent régulièrement des informations relatives à Abdou Wahab Ben Geloune, candidat déclaré à l’élection présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal.

Vu que les deux posts proposent une capture d’écran et non un lien renvoyant à l’article en question, Africa Check a voulu en savoir un peu plus.

 

Le texte est un portrait d’Abdou Wahab Ben Geloune, homme d’affaires sénégalais qui a vécu en Guinée et candidat déclaré à l’élection présidentielle de février 2019 au Sénégal.

Africa Check a contacté par message privé sur Twitter l’administrateur du compte, pour demander un lien renvoyant à l’article sur le site de Jeune Afrique. Il a répondu que l’article a été publié dans la version papier de Jeune Afrique et qu’il l’a en version Portable Document Format (PDF).

Nous avons contacté par courriel la rédaction de Jeune Afrique(JA) pour savoir si l’article vient effectivement d’elle. Le directeur de la publication, Marwane Ben Yahmed, a confirmé que le texte « a bien été publié dans Jeune Afrique ». Mais il précise qu’il ne « s’agit nullement d’un article mais d’une publi-information (publicité), sans aucun rapport avec notre rédaction ». Il a par ailleurs attiré notre attention sur le fait qu’on pouvait lire, en haut de l’article à droite, la mention « Message » qui montre qu’il s’agit d’une publicité.

Après vérification dans de vieux numéros de JA, Africa Check a constaté que le texte a été publié dans l’édition 2993 de Jeune Afrique du 20 au 26 mai 2018.

Nous avons par ailleurs découvert que le même texte sur Abdou Wahab Ben Geloune a été publié par le site business.com, mais dans une version plus longue, ainsi que sur ce qui semble être son site officiel. – Samba Dialimpa Badji (21-12-2018)

 

 

 

© Copyright Africa Check 2018. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.