Les prix africains de fact-checking qui honorent le meilleur journalisme de fact-checking réalisé par les journalistes et les étudiants en journalisme en sont à leur 4e édition. Il s’agit d’articles qui exposent des propos de figures publiques du continent qui sont susceptibles d’induire en erreur.

En 2017, nous avons reçu un nombre record de candidats avec plus de 159 candidatures de 25 pays : du Maroc et de l’Algérie en Afrique du Nord, en passant par les Comores en Afrique de l’Est et de nombreux pays de l’Afrique de l’Ouest. Le dépôt des candidatures a été clôturé le 31 août à minuit GMT.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont postulé aux prix cette année et nous les encourageons à envisager de le faire à nouveau en 2018.

 

 

 

Gagnants et finalistes

Après un examen attentif des articles, le jury a primé les vérifications de faits suivantes :

Meilleur article rédigé par un(e) journaliste francophone

 

 

Meilleur article rédigé par un(e) journaliste anglophone

 

 

Meilleur article rédigé par un étudiant en journalisme anglophone ou francophone

 

Les Prix Africains De Fact-Checking 2017

Les candidatures ont été évaluées sur les critères suivants :

  • L’importance de l’affirmation : quel impact pourrait-elle avoir si elle n’est pas vérifiée?
  • La façon d’aborder les preuves : les preuves pour et contre ont été examinées d’une manière non partisane?
  • La présentation : comment est la clarté de la présentation des preuves ?
  • Les défis rencontrés et relevés dans l’examen des propos : quelles ont été les difficultés rencontrées pour vérifier l’affirmation ?

 

Suivez Africa Check sur Twitter et Facebook pour les mises à jour des Prix africains de fact-checking 2018