Dakar parmi les villes les plus pauvres d’Afrique ?

Affirmation

Dakar figure parmi les villes les plus pauvres d’Afrique.

Source: Les Echos (octobre 2018)

unproven

Verdict

Explication: L'étude citée est basée sur un échantillon de 23 villes africaines dans lequel Dakar n'y figure pas.


« Selon le rapport Africa Wealth Report 2018, publié par le cabinet britannique New World Wealth et Afrasia Bank, et repris par Les Échos, Dakar figure parmi les villes les plus pauvres d’Afrique. La capitale sénégalaise est exclue du Top 20 des villes les plus riches du continent où certains pays comptent au moins deux de leurs métropoles », indiquait Seneweb, le 1er octobre 2018, reprenant le quotidien Les Echos.

Cette affirmation est-elle exacte ? Africa Check a cherché les preuves.

 D’où vient cette place attribuée à Dakar ?

L’article n’est pas signé, mais Africa Check s’est rapproché de la rédaction du quotidien sénégalais Les Echos. Depuis le vendredi 5 octobre, le rédacteur en chef a promis de nous fournir les coordonnées de l’auteur de l’article, sans passer à l’acte, malgré les relances.

New World Wealth, co-auteur du rapport en question, est un cabinet d’affaires sud-africain basé à Johannesburg spécialisé en production de statistiques sur la richesse en Afrique. Il travaille en partenariat avec la banque AfrAsia.

New Wolrd Wealth est différent du cabinet Knight Frank basé en Grande Bretagne, qui réalise le rapport mondial annuel intitulé The Wealth Report.

Son classement 2018 produit en partenariat avec AfrAsia Bank s’est focalisé sur les 23 villes les plus riches d’Afrique.

La richesse privée comme indicateur

Les villes sont classées en fonction de leur « richesse totale » qui fait référence à la richesse privée détenue par tous les individus vivant dans chaque ville.

Selon les auteurs, « la richesse renvoie à l’actif net d’une personne (biens, liquidités, actions, intérêts commerciaux) moins les passifs éventuels ».

« Nous excluons les fonds gouvernementaux de nos chiffres », est-il indiqué dans le rapport.

 

 

« Les chiffres de Dakar ne sont pas compilés »

New Wolrd Wealth et AfrAsia Bank ont choisi de se limiter aux 23 villes qu’ils considèrent comme étant les plus riches en Afrique. Ils ont visualisé le classement dominé par l’Afrique du Sud sous forme de cartes.

Africa Check a cherché à savoir pourquoi ils ne sont pas allés au-delà de 23 villes africaines pour intégrer d’autres capitales comme Dakar.

Là-dessus, Andrew Amoils, chef de l’équipe de recherche à New World Wealth a indiqué que son organisation ne compile pas les chiffres relatifs à la richesse pour de Dakar et le Sénégal ».

« Il y a aussi quelques grands pays africains que nous ne couvrons pas. C’est le cas de l’Algérie et la République démocratique du Congo. Nous excluons également les pays instables tels que la Tunisie et la Libye. Les sources de données ne sont pas fiables pour beaucoup de ces pays », a-t-il expliqué.

Conclusion : l’affirmation n’est pas prouvée

Plusieurs sites d’informations ont annoncé que Dakar fait partie des villes les plus pauvres d’Afrique, reprenant un quotidien dakarois.

Le cabinet New World Wealth utilise la « richesse totale » qui fait référence à la richesse privée détenue par tous les individus vivant dans chaque ville pour effectuer son classement.

De plus, Andrew Amoils, le chef de l’équipe de recherche de New World Wealth, a dit à Africa Check que Dakar n’est pas couverte par cette étude.

En outre, le classement mondial 2018 des villes les plus riches réalisé (The Wealth Report) réalisé par Knight Frank ne concerne qu’un échantillon limité de villes. Aucune ville de pays en développement n’y figure.

L’information selon laquelle Dakar est parmi les villes les plus pauvres d’Afrique n’est donc pas prouvée.

Edité par Assane Diagne

© Copyright Africa Check 2018. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets abordés sur son site Web. Pour que la discussion réponde à ces objectifs, nous avons établi un règlement intérieur simple pour les contributions.

Les contributions doivent:

  • Etre en relation avec le sujet de l’artcle ou de la publication
  • Être écrit en francais

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre dans un langage ou contenir des informations diffamatoires, obscènes, abusives, relever de la menace ou du harcèlement;
  • Encourager ou constituer un comportement illégal
  • Véhiculer un message à l’égard duquel une autre partie détient les droits, lorsque vous n’avez pas acquis ces droits;
  • Contenir des informations personnelles sur vous ou d’autres personnes qui pourraient mettre quelqu’un en danger;
  • Contenir des URL inappropriées;
  • Constituer du courrier indésirable ou de la publicité non autorisée;
  • Être soumis à plusieurs reprises comme commentaires sur le même article ou post;

En faisant une contribution, vous acceptez qu’en plus de ce règlement intérieur, vous soyez lié par les . Les conditions générales d’Africa Check peuvent être consultées sur le site Web.

*