Nos articles par flux RSS

Existe-t-il une recette miracle contre les ronflements ?

D’après plusieurs articles relayés sur Internet, il existe une recette miracle à base de gingembre, de carotte, de pomme et de citron pour arrêter les ronflements. L’efficacité de cette mixture est-elle avérée ? Africa Check a vérifié.

Par Khady Cissé

Gênant aussi bien pour le ronfleur que pour ceux qui l’entourent quand il dort, le ronflement est une « respiration sonore survenant pendant le sommeil et due aux vibrations du voile du palais », d’après le Dictionnaire abrégé des termes de médecine (6e édition revue et argumentée, Editions Maloine, 2012).

Sur certains sites d’actualité et sur les réseaux sociaux, une recette dite « miraculeuse » circule largement sous forme d’images, de vidéos ou d’articles. Elle est présentée comme un remède-maison au « pouvoir extraordinaire » pour arrêter le ronflement et passer une nuit paisible. Ses auteurs soutiennent que « le seul moyen de stopper le ronflement est de trouver une astuce naturelle qui permettrait de réduire la quantité de mucus ».

Nous avons cherché les preuves de l’efficacité de cette prétendue recette. 

De quoi se compose cette recette supposée ?

Sur toutes les plateformes où elle figure, la recette demeure la même. Elle consiste à mixer un petit morceau de gingembre, deux carottes, deux pommes et le quart d’un citron frais. Il est indiqué de boire ce jus juste avant d’aller au lit.

Ce mélange est présenté comme efficace pour réduire la quantité de mucus durant la nuit, ce qui devrait avoir pour effet d’empêcher de ronfler, selon ses promoteurs. Pour que ses effets se fassent ressentir, indiquent-ils, il serait recommandé de diminuer la consommation d’aliments contenant de la farine, du chocolat, de l’alcool mais aussi d’éviter toute friture « car tous ces aliments peuvent réduire l’efficacité de cette boisson » aux prétendues vertus anti-ronflement. 

A quoi est dû le ronflement ?

Africa Check a interrogé sur ce sujet Dr Gilbert Tendeng, médecin, oto-rhino-laryngologue (ORL) et audiophonologiste (spécialiste de l‘audition, de la phonation, de la parole et du langage de l’homme) exerçant à la Clinique internationale de Dakar (privée). Il a précisé que le ronflement est un « bruit anormal dû à des troubles du circuit respiratoire et qui entraîne des vibrations ». Ces vibrations peuvent se manifester « au niveau de la base de la langue, du pharynx – en particulier la paroi pharyngique -, ou du voile du palais, qui vont vibrer parce que l’air ne passe pas normalement là où il le devrait ».

Dr Tendeng a ajouté que le ronflement peut être dû à de grosses langues ou/et amygdales mais aussi à des troubles respiratoires au niveau nasal. « Les obstructions nasales obligent les personnes à respirer par la bouche, et généralement, quand on respire par la bouche, cela fait vibrer le voile et cause le ronflement », a-t-il poursuivi, relevant que l’obésité et la consommation d’alcool favorisent aussi les ronflements.

Quels sont les traitements reconnus ?

En cas d’obstructions nasales, Dr Tendeng recommande de dégager ces voies à l’aide de produits spécifiquement destinés à cet usage. En outre, des traitements de posture peuvent être recommandés, c’est-à-dire changer la position dans laquelle on se couche, notamment s’allonger sur les côtés ou sur le ventre.

« Se coucher sur le dos fait chuter la base de la langue, ce qui peut obstruer le fond de la gorge, faire vibrer le voile et donc entraîner des ronflements », a encore expliqué l’ORL. « Pour avoir un diagnostic plus net, il existe un examen appelé polysomnographie, qui consiste à enregistrer la respiration au cours du sommeil. Cela permet de donner des indications sur le traitement approprié », a-t-il indiqué.

Si la décongestion des fosses nasales et le traitement de posture ne font pas leur effet, le spécialiste a évoqué l’intervention chirurgicale comme dernier recours : « Il s’agit de la pharyngo-glossoplastie. Elle consiste à diminuer la base de langue et le voile du palais. Généralement, on procède aussi à une amygdalectomie » qui est l’ablation des amygdales.

« Aucun aliment ne guérit le ronflement »

Concernant un potentiel lien entre le ronflement et l’alimentation, Dr Tendeng a affirmé ne pas avoir connaissance d’une étude scientifique l’attestant. Toutefois, il a souligné que la consommation d’aliments à composants excitants comme le piment ou le poivre peut entraîner la congestion des voies respiratoires, le gonflement des cornées du nez, du voile, de la base de la langue et, ainsi, provoquer des ronflements.

« L’allergie à un aliment ou un médicament peut aussi entraîner des œdèmes ou causer l’obstruction des voies respiratoires », a fait savoir l’ORL. « Mais, de la même façon qu’aucun aliment n’entraîne des ronflements – sauf en cas d’allergie -, aucun aliment ne guérit du ronflement », a-t-il assuré.

Dans un article, le site spécialisé Sommeil Apnée, consacré à l’apnée du sommeil et qui traite également de toutes les autres pathologies liées au sommeil, liste 14 techniques et conseils anti-ronflement. Aucune d’elles ne mentionne une quelconque recette à base d’aliments mais plutôt des gadgets.

Le Centre du ronflement et des troubles du sommeil (CRTS) de Nice en France, préconise un traitement médical et un traitement chirurgical, pour lutter contre le ronflement.

Conclusion : il n’existe pas de recette anti-ronflement

Une mixture de gingembre, de carotte, de pomme et de citron réduirait la quantité de mucus présente dans le nez et la gorge et permettrait de lutter contre le ronflement, selon plusieurs sites web.

Sollicité par Africa Check, Dr Gilbert Tendeng, médecin ORL et audiophonologiste sénégalais, a affirmé qu’il n’y a pas d’étude scientifique attestant les vertus prêtées à cette recette. Il n’existe pas d’aliment qui guérisse le ronflement, a-t-il dit, indiquant que ce bruit respiratoire peut être traité soit en décongestionnant les voies nasales, soit en changeant de posture ou, en dernier recours, en procédant à une opération chirurgicale.

Le site Sommeil Apnée, traitant notamment de toutes les maladies liées au sommeil, parle de plusieurs techniques et conseils anti-ronflement, sans qu’y apparaisse mention d’une quelconque recette à base d’aliments.

La prétendue recette miracle contre les ronflements est un leurre.

Edité par Coumba Sylla

© Copyright Africa Check 2018. Vous pouvez reproduire cet article totalement ou partiellement dans le cadre d’un reportage et /ou d’une discussion sur l’information et l’actualité, à condition d’en attribuer le crédit à “Africa Check, une organisation non partisane qui encourage la précision dans le débat public et dans les médias. Twitter @AfricaCheck_FR et fr.africacheck.org".

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Africa Check encourage une discussion franche, ouverte et inclusive sur les sujets évoqués sur son site. Pour nous assurer que la discussion est en conformité avec des objectifs, nous avons mis en place un réglements pour ces contributions

Les contributions doivent:

  • Etre en rapport
  • Etre rédigées en français

Les contributions ne peuvent pas:

  • Etre diffamatoires, obcènes, abusives, menacer veis et faites dans un langage menaçant
  • Encourager ou constituer une conduite illégale
  • Véhiculer des informations personnelles sur vous sur les autres, susceptibles de mettre quelqu'un en danger
  • Contenir un URL inadapté
  • Constituer un courrier indésirable ou non autorisé
  • Etre soumise plusieurs fois sur le même sujet et le même article

En faisant une contribution, you acceptez que, en plus de Règlement intérieur, vous êtes lié à l'ensembel des termes et conditions d'Africa Check accessible sur le site web.

*